Chacune de nos blogueuses apporte son propre regard sur sa vie. À côté des expertes de la mode, des pros du maquillage ou des manuelles, il y a Aurélie, la maman de la bande. Cette (jeune) trentenaire parle avec humour de Lutin et Grabouille, ses enfants, mais aussi de sa vie de femme. Sous le pseudo de Lil’mum, elle vide son sac au rythme de ses coups de gueule et de ses coups de cœur.

Pour les hommes, le sac d’une femme c’est un mystère, une sorte de triangle des Bermudes où un objet peut entrer et ne jamais ressortir. Mais, la réalité s’avère bien différente. Dans son sac, une femme range à sa façon tout ce qui fait sa vie. Aurélie fait la même chose avec son blog. Elle y met aussi bien le biberon du petit dernier que son tube de rouge à lèvres. « J’ai commencé mon blog en 2012, pour vider mon sac. Je venais de vivre une galère et l’écriture s’est présentée comme un exutoire. »

Avec son humour, « pas toujours compris », Aurélie raconte sa vie ou plutôt ses vies. Maman, épouse et femme active, femme tout court, tout y passe. « Je peux aussi bien parler de mode, de maquillage que de ma volonté d’avoir un deuxième enfant et des déboires que nous avons rencontrés. »

Elle ne se dissimule pas et aborde aussi bien les galères que les bons moments. Elle teste les produits autour de bébé et partage ses bons tuyaux. Même si depuis quelque temps, Aurélie met Grabouille, le petit dernier, au cœur de ses articles, qu’on ne s’y trompe pas, sa vie ne se résume pas à ce petit être. « Y’a parfois un côté chamallow quand je parle de mon dernier mais je me ressaisis ! »

Maman mais pas que

D’ailleurs, Aurélie a commencé son blog bien avant l’arrivée de Grabouille. Après quelques années passées à Paris, cette Dijonnaise d’origine a choisi de retrouver ses racines. « On ne devait passer que six mois à Paris, on y est resté sept ans ! Je n’étais pas fan de cette grande ville et la famille et les amis à Dijon, me manquaient. » Et puis, sa ville, elle l’aime ! « J’aime sa dimension, ni trop grande vu qu’on peut vite être à la campagne, ni trop petite avec ses boutiques et ses restos, à taille humaine. » Des lieux où elle va en famille ou avec les copines quand elle arrive à trouver le temps qui lui manque.

Pour compenser, Aurélie adore papoter au téléphone et avoue que l’inventeur du Bluetooth lui file un bon coup de main pour concilier discussions entre fille et rares créneaux disponibles. Même si elle voudrait pouvoir faire toujours mieux et être plus souvent une copine, elle adore son rôle de maman. « Je kiffe ma vie, je me sens bien sur tous les fronts mais si on pouvait avoir plus de vingt-quatre heures dans une journée, ça m’aiderait. » Cette vie bien occupée se traduit par des articles parsemés sur la Toile au gré de ses disponibilités, entre les couches, le boulot, les travaux de la maison et ses activités sportives. « C’est redondant mais le temps me manque aussi pour écrire et du coup, le blog me manque. »

Épanouie, dynamique, Aurélie a toujours des choses à dire et n’envisage pas d’arrêter de sitôt de partager ses humeurs et son humour. « Tant qu’il me correspondra, je continuerai. » C’est aussi une jolie façon de tenir un journal, une manière pour elle de se replonger, selon ses envies, dans les grands moments de sa vie, du déménagement à la reprise du boulot en passant par la naissance du petit dernier. Et comme elle est sympa, elle nous laisse feuilleter ce journal si spécial, espérant qu’on prendra nous aussi du plaisir à réaliser ce voyage dans son monde !

www.lilmumvidesonsac.fr

Partages
0

Vous aimerez peut-être aussi