La joaillerie dijonnaise Gautheron, au plus près des tendances actuelles, accueille cet été trois nouvelles marques de bijoux. Pierres fines colorées de Pomellato, charm’s de DoDo et bagues en mouvement de Lilistone sont à l’honneur dans sa vitrine récemment relookée du 61 rue de la Liberté.

Un vent de fraîcheur, d’audace et de créativité souffle sur la bijouterie Gautheron. Si elle s’est refait une beauté cet hiver, rénovant entièrement ses vitrines, l’institution dijonnaise renouvelle aussi régulièrement les collections Jena-Marie-Gautheron---bijouterie-Gautheron-Dijon-©-Clement-Bonvalot-2de bijoux et d’horlogerie qu’elle propose à ses clients. Soucieux de coller aux tendances du moment, Jean-Marie Gautheron, dont la famille dirige cet établissement réputé depuis 1946, mise sur les formes nouvelles de bijoux, les must-have de la saison et les jeunes marques branchées et audacieuses pour satisfaire sa clientèle.

Couleurs acidulées

Pomellato est la première marque à avoir introduit la philosophie du prêt-à-porter dans le monde du bijou. Ses créations, réalisées artisanalement à Milan, se reconnaissent entre toutes à leur style unique et à leurs pierres colorées sans pareilles. Parmi elles, l’iconique bague Nudo proposée en or rose ou blanc et surmontée d’une pierre nue aux couleurs acidulées : quartz jaune citron, topaze bleu, grenat, améthyste ou rose de France… Pour Jean-Marie Gautheron, c’est une bague très féminine qui « habille les doigts par la rondeur classique et dénudée de son anneau, l’aspect original à multiples facettes de sa pierre et ses teintes très rafraîchissantes ». Disponible en plusieurs formats dans la bijouterie dijonnaise, elle se décline aussi en pendentifs ou en boucles d’oreilles. Moderne et originale.

Breloques de charme

Griffe italienne elle aussi, DoDo propose avec ses créations de la fantaisie haut de gamme à des prix accessibles. Ses charm’s, faciles à porter et réalisés avec un seul gramme d’or, ont été spécialement conçus pour plaire aux jeunes générations. Unisexes et chargés en émotion, ils racontent une histoire, revêtent une signification spéciale ou expriment un message particulier : une pensée amoureuse, un signe d’amitié ou de liberté. « Bien plus qu’un simple bijou, c’est un clin d’œil ludique que l’on réalise en composant soi-même son bijou avec les composants que l’on choisit », détaille Jean-Marie Gautheron. Au choix : animaux, étoiles de mer, coquillages, palmiers, messages, lettres, cœurs… se mélangent et se combinent. Proposés en version argent ou or, sertis de diamants ou de pierres précieuses, ils se portent au gré des envies : sur un cordon de couleur, un collier, un bracelet…

Bague mobile

C’est un tout nouveau concept lancé par une jeune marque française pour la première fois représentée à Dijon : la bague en mouvement de Lilistone. Elle est composée d’un anneau sur lequel est ajustée une partie mobile qui bouge, se balance et se déplace suivant le mouvement de la main. Personnalisable, elle offre de multiples déclinaisons : anneau en or dix-huit carats, blanc, jaune ou rose, élément mobile disponible dans les trois ors, sous forme de carré, de rond, de cœur ou d’étrier, au choix serti de diamants sur un côté ou les deux… Un bijou original et changeant qui n’oublie pas d’être éthique. Les diamants sont extrablancs et proviennent de sources légitimes, non impliquées dans des conflits.


Bijouterie Gautheron
61 rue de la Liberté
21 000 DIJON
03 80 30 16 62
www.bijouteriegautheron.fr

Partages
0

Vous aimerez peut-être aussi