Au cœur des vignobles les plus prestigieux du monde, Beaune est une ville d’art, d’architecture, de gastronomie… de moutarde et de vin évidemment. Depuis ses remparts jusqu’aux célèbres Hospices, en passant par ses hôtels particuliers, ses maisons à colombages et ses caves séculaires, la riche capitale des vins de Bourgogne se (re)découvre avec plaisir le temps d’un week-end automnal. Six étapes pour succomber à son charme.

Par Lucie Lagarde

Etape 1  Une visite historique

© Côte-d’Or Tourisme /R. Krébel
© Côte-d’Or Tourisme /R. Krébel

Ancien hôpital fondé en 1443 par Nicolas Rolin, chancelier du duc de Bourgogne, et Guigone de Salins, son épouse, l’Hôtel-Dieu est l’un des hospices les plus connus au monde. Monument historique classé, il est notamment connu pour sa magnifique toiture de tuiles vernissées de Bourgogne, sa façade gothique, sa salle des Pôvres, aux dimensions imposantes, son apothicairerie et sa collection de pots et de fioles dans lesquels étaient conservés plantes médicinales et onguents. Entièrement restauré et réaménagé, son parcours est désormais pensé autour de trois thèmes : les collections d’objets des 15es et 16es siècles, les soins de 1800
à 1940 et le célèbre domaine viticole des Hospices Civils de Beaune.
Cet automne, la réputée vente aux enchères des vins des Hospices de Beaune aura lieu le dimanche 19 novembre.

Musée de l’Hôtel-Dieu, Hospices de Beaune, place de la Halle.

Etape 2   UNE Dégustation mémorable

© Côte-d’Or Tourisme /R. Krébel
© Côte-d’Or Tourisme /R. Krébel

Dans le cœur de Beaune, à quelques minutes des Hospices, les Caves de l’abbaye accueillent les curieux et les passionnés de vin dans le cadre authentique et typiquement bourguignon d’une cave du XVIIe siècle. Y sont proposés des cours approfondis d’œnologie et de découverte de vins exceptionnels, en provenance directe des domaines bourguignons les plus courus. Achat possible de vins sur place, déjeuners et dîners table d’hôtes sur réservation, concerts de jazz.

Les Caves de l’abbaye, 28 rue Sylvestre Chauvelot

Tél. 07 81 31 22 42

Etape 3  Un moment de bien-être

© Côte-d’Or Tourisme /R. Krébel
© Côte-d’Or Tourisme /R. Krébel

Le raisin est aussi réputé pour ses nombreuses vertus cosmétiques qui en font un allié anti-âge. Au Spa Bourgogne Vignes et Bien-être, situé près des Hospices, en plein cœur de Beaune, le raisin local a évidemment une place d’honneur dans les protocoles de soins du visage et du corps. Bain de raisin rouge à 37 °C dans une authentique ballonge de vigneron, gommage du corps aux pépins de raisin finement broyés et au sel de la mer Morte, enveloppement à la pulpe de raisin, massage à l’huile de pépins de raisins ou soin détente du visage aux raisins signent une carte des soins composée pour le maximum de bien-être et de détente. Le must après une journée à parcourir les vignes ou visiter l’ancienne ville.

Spa Bourgogne Vignes et Bien-être, 5 rue du Château 

Tél. : 03 80 21 19 91

Etape 4   Une découverte qui monte au nez

© Côte-d’Or Tourisme /M. Abrial
© Côte-d’Or Tourisme /M. Abrial

Premier espace muséographique français dédié à la moutarde, le musée de la moutarderie Fallot propose de découvrir ce condiment légendaire, grâce à un circuit ludique et interactif qui entraine le visiteur à travers les siècles pour lui rappeler les gestes et traditions liés à la moutarde et à son histoire. Le site actuel de production se visite aussi. Dégustation offerte en fin de parcours.

Tarifs : 10 € par personne, 8 € pour les enfants de 10 à 18 ans.

Moutarderie Fallot, 31 rue du Faubourg Bretonnière

Tél. 03 80 22 10 10.

Etape 5  Un repas gastronomique

© D.R.
© D.R.

En plein cœur de Beaune, tout près des Halles, le restaurant gastronomique Le Carmin est situé dans une superbe maison de style Henri IV. Le chef Christophe Quéant, un ancien de Robuchon et de Ducasse, et son équipe composent une carte qui évolue selon les produits du marché et des saisons. Parmi les spécialités de cette cuisine raffinée, sobre et classique : les suprêmes et cuisses de pigeon de Corton caramélisés et servis avec des navets et une fondue d’oignon au pain d’épices ou la pintade de la ferme de la Ruchotte accompagnée de sa cocotte de légumes et de son vrai jus. La carte des vins n’est pas en reste avec une très belle sélection, dont plus deux cents références de vins en bio, naturels ou raisonnés. Menus à partir de 27 €. Menu enfant à 16 €.

Le Carmin, 4 b place Carnot. Ouvert midi et soir, du mardi au samedi.

Tél. : 03 80 24 22 42

Etape 6  Une nuit inoubliable

© D.R
© D.R.

En bordure de la vieille ville, facile d’accès, Le Najeti hôtel de la Poste est situé dans une maison de caractère bâtie à la fin du XIXe siècle sur le site d’un ancien relais de poste. Labellisé quatre étoiles, il dispose de trente-six chambres et de quatre suites à la décoration et au confort soignés, d’un restaurant, d’un jardin intérieur, d’une salle de billard, d’une salle de séminaire, d’un service de pressing et d’un garage.

Chambre double à partir de 120 €.

Najeti hôtel de la Poste, 1-5 boulevard Clemenceau

Tél. : 03 80 22 08 11

Partages
0

Vous aimerez peut-être aussi