Gaëlle Epié est une spécialiste du coaching et du développement personnel. Elle confie à Femmes en Bourgogne sa recette pour faire la différence en trois minutes. Attention les filles , ça déménage !

 

dvpmt-perso-feb2N’avez-vous jamais rêvé de laisser une première impression inoubliable, de plaire, séduire et convaincre tout de suite ? On me répondra que plaire, ça prend du temps et c’est difficile. Mais non, malheureuse ! Grave erreur. Il vous suffit de 180 petites secondes. Pas besoin d’avoir de l’esprit, d’être cultivée ou belle pour y arriver… Toutefois, si une charmante fée s’est penchée sur votre berceau à la naissance pour vous arroser de toutes ces qualités, ce serait dommage de s’en priver.

Pour séduire ce jeune homme croisé tous les matins à l’arrêt du Tram de la place Darcy, pour convaincre votre patron de vous donner enfin cette augmentation et, de ce fait, de vous rendre plus sympa aux yeux de votre banquier… Bref, le kif absolu ! Il est possible d’utiliser trois petites minutes de vos interminables journées pour laisser à coup sûr un souvenir impérissable.

Voici les « petits trucs » qui ont fait leur preuve : trois phases pour 3 minutes !

Acte I : 0,13 seconde, ça passe ou ça casse

Oui vous avez bien lu, je n’ai pas placé la virgule au mauvais endroit. Des scientifiques ont découvert que le cerveau humain détecte la beauté relative d’une personne en 0,13 seconde. Vous n’avez pas le droit à l’erreur, votre apparition à elle seule conditionne déjà la suite.

Alors, le conseil de base ? Fendez-vous d’un large sourire, Mesdames ! En plus, ça permet de mobiliser moins de muscles – 17 au total contre 38 quand vous faites votre Droopy.
Bonus beauté : On évite de creuser la ride du lion.

 

dvlpmt-perso-feb2-2Acte II :  De 0,13 à 10 secondes votre corps, votre ami

Accrochez-vous car ces 10 secondes sont cruciales. Pendant ce court instant, votre corps n’est pas forcément votre allié, et je pèse mes mots. Inutile de vous vexer car il ne s’agit pas d’une question de physique, mais de votre langage corporel. 70 % de ce que traduit le langage non verbal sont pris en compte par le Lambert Wilson que vous venez de croiser dans les rues de Mirebeau-sur-Bèze.

Je vous sens déjà beaucoup plus réceptives, prêtes à faire un effort pour séduire ce beau gosse. Un seul moyen : la synchronisation. Nous sommes tous des mammifères avec le besoin d’être rassurés en sentant que l’autre nous ressemble. Le mieux est de l’imiter. Reproduisez les gestes de votre interlocuteur et il se détendra, vous trouvant séduisante, pleine de qualités, avenante… Rien de miraculeux, c’est juste que notre Lambert s’identifie à ce que vous dégagez et, comme vous lui ressemblez, il tombe sous votre charme.

 

Acte III : de 10 secondes à 3 min.
votre marque de fabrique

On y est presque, vous tenez le bon bout, il ne reste plus qu’à transformer l’essai. Même si les mots ne représentent que 7 % de la communication, ils vont permettre de laisser un souvenir incroyable auprès de n’importe qui.

Comment ? Très simple : intéressez-vous à l’autre. Les gens adorent parler d’eux. Durant ces 2 minutes et demie, on se fait une opinion. Peu importe que vous passiez 3 heures avec cette même personne, le temps qui suivra ne fera que confirmer ce qu’elle pense déjà de vous. Pari gagné ? Pas tout à fait.

Avant de prendre congé, n’hésitez pas à mettre en valeur votre petit plus. Il suffit d’attirer l’attention, en quelques mots, sur le détail qui fait la différence : vos bracelets, vos chaussures… Ne vous inquiétez pas, on ne vous oubliera pas, vous êtes désormais en mode irrésistible. À vous de jouer !

Par Gaëlle Epié,
coach en développement personnel,
5, boulevard Carnot, Dijon
Tél. : 06 11 80 27 75
Illustrations : Aurélie Magnan (Maman Winneuse )
Partages

Vous aimerez peut-être aussi