Le standing de haut niveau et la féminité font bon ménage. directrice opérationnelle Pôle Luxe, Haut de Gamme et Thalassa France pour le groupe Accor Hotels, Julie Grégoire a donc imaginé « Inspired by Her », une gamme de services hôteliers spécifiquement destinés à ses clientes. Le Grand Hôtel La Cloche à Dijon en apporte le plus remarquable des témoignages.

Julie Grégoire découvre l’hôtellerie dès son plus jeune âge, à l’occasion d’un voyage en Espagne avec sa grand-mère alors qu’elle n’a que 4 ans. « J’étais la seule enfant, entourée de personnes âgées. Le personnel s’est montré particulièrement attentif. Je me souviens des fruits, des lits qui me paraissaient immenses du point de vue d’une enfant… » Cette qualité et ce service l’ont séduite.

L’enfant, sans savoir encore qu’elle en fera carrière, annonce alors fièrement à ses parents que l’hôtellerie sera son destin. Une conviction qui ne la quittera plus, l’amenant à intégrer l’école hôtelière de Lausanne, puis un établissement en Indonésie avant d’être consultante et finalement rejoindre le groupe AccorHotels.

La directrice générale MGallery est aujourd’hui la conceptrice d’une offre, « Inspired by Her », qui répond aux besoins des clientes de ses hôtels. « Ce projet est né de l’observation et de l’écoute des clientes. Elles ne comprenaient pas, par exemple, que la trousse d’urgence des hôtels en cas de perte des bagages se limite à un rasoir et du dentifrice. » Femme avant tout, Julie Grégoire sait combien on se sent impuissante face à un bas filé ou un ongle cassé sans avoir ce qu’il faut sous la main, sans ustensiles de manucure. « Je crois qu’à un certain niveau de détail, seule une femme peut ressentir l’importance de ces choses pour une autre femme. »

Forte de son expérience mais aussi des remarques de son entourage, Julie Grégoire a identifié trois priorités : confort et sécurité, alimentation et, enfin, produits de bien-être. Une évidence qui n’avait pourtant pas fait mouche : « Les clientes ne veulent pas devoir se promener dans un peignoir XXL conçu pour ces messieurs, avec des chaussons pointure 44 ! Nous y avons remédié. »

 

Tout à la cause féminine

Pour satisfaire les femmes, les chambres disposent d’un miroir sur pied. Elles permettent à chacune de boire une infusion avant de dormir. Une femme sur deux étant attentive à sa ligne, les hôtels ont en toute logique diversifié leur service room avec des potages, des salades, des yaourts 0 % ou encore des fruits frais coupés. Une salutaire alternative au club sandwich et au croque-monsieur. « Nous avons également pris en compte les allergies avec des petits-déjeuners sans gluten, du soja ou des céréales sans sucre tandis qu’au bar, on peut grignoter des tapas à base de légumes », renchérit Julie Grégoire.

Dernier point, mais pas des moindres, les produits bien-être disponibles à la réception. Un élastique pour aller courir en toute commodité, un kit avec du dissolvant, des bas de secours, un fer à lisser, une pince à épiler sont autant de petites attentions que les femmes apprécient. « Nos clientes fidèles peuvent aussi profiter des cosmétiques que nous laissons dans leur chambre : crème de jour, crème de nuit et démaquillant. »

La gamme Inspired by Her des hôtels MGallery développe ainsi un beauty menu pour un gommage, un masque ou même un maquillage d’urgence. Logique, car « en voyage, même d’affaires, seules dans leur chambre, les femmes ont un peu de temps devant elles et en profitent pour se faire un soin ».

Un tiers de la clientèle des hôtels MGallery est féminin. Consciente de l’enjeu économique que cela représente, Julie Grégoire rectifie le tir historique d’une hôtellerie jusque-là plus soucieuse du sort de la gent masculine : « Nous avions une offre développée pour les hommes alors que les besoins des femmes n’étaient pas toujours comblés ». Une « injustice » qui appartient désormais au passé. L’Hôtel La Cloche en est un parfait exemple. « Pour moi, poursuit Julie, c’est l’hôtel de référence à Dijon. Majestueux, il surplombe la place Darcy et montre son caractère historique que l’on retrouve dans le lobby, alors que la lumière et le jardin enveloppent et accueillent le visiteur. »

Un visiteur qui peut aussi être une Dijonnaise venue profiter du spa ou du bar rénové de l’hôtel et de sa carte adaptée aux femmes. À la fois glamour et pratique, le concept de service personnalisé MGallery démontre, à La Cloche notamment, que l’élégance et l’histoire sont conjointement dévouées à la cause féminine.

MGallery
Julie Grégoire
GRAND HÔTEL LA CLOCHE
14, place Darcy, Dijon
Tél. : 03 80 30 12 32
www.hotel-lacloche.fr
Partages

Vous aimerez peut-être aussi