Son truc à elle, c’est créer ! Des objets déco, des vêtements, des accessoires de beauté ou des bons petits plats, Cathy Lina touche à tout. Sur son blog My Name is Georges, elle partage aussi bien ce qu’elle réussit que ce qu’elle rate avec des tutoriels faciles à appliquer. Avec elle, tout parait si simple et si joli !

Portrait Cathy Lina

Bien qu’elle soit une fan assumée de Britney Spears, Cathy Lina reconnait qu’elle se serait bien vue vivre dans les sixties. D’ailleurs, son modèle, celle qu’elle met sur un piédestal, à part pour quelques convictions politiques, c’est Françoise Hardy. « C’est une icône et je ne parle pas que de son look. » De son côté, la jeune femme de 26 ans affiche un style rétro, notamment avec certains vêtements qu’elle réalise elle-même. « Je pourrais passer mes journées à coudre et mes soirées à tricoter ! Ce sont deux plaisirs différents. » Un pull par-ci, une jupe par-là, celle qui est journaliste radio dans la vraie vie se fait une garde-robe qu’on lui envie. « La couture c’est mon premier amour mais j’adore le tricot que j’ai découvert sur le tard. » Un discours qui se propage loin des maisons de retraite. « J’ai l’impression que ça c’était un peu perdu mais que ça revient en force. » D’ailleurs, Cathy Lina le constate sur les blogs qu’elle suit avec fidélité, consommant autant qu’elle produit de son côté. On l’imagine aisément un magazine de tricot posé sur la table de nuit tandis qu’elle navigue sur le web pour voir les dernières tendances des bloggeuses, qui comme elle, partagent leur passion. « Une idée en appelle une autre et ça motive à faire des choses. » Son blog, mynameisgeorges.fr, qu’elle a baptisé comme son chat, sa mascotte, l’encourage à essayer de nouvelles choses, instaurant une dynamique. « Après mes études de journalisme, comme je n’avais plus de cours à potasser le soir, j’avais plus de temps. Je voulais renouer avec la couture et une activité créative. »

C’est moi qui l’ai fait !

Les idées fusent dans la tête de ce pétillant petit bout de femme d’1m53 qui se promène sur un vélo rose à en croire sa rubrique A Propos. La couture et le tricot ne sont pas ses seuls hobbys. Cathy Lina poste des tutoriels qui permettent à tout un chacun(e) de créer un univers qui lui ressemble. Le « DIY », comprenez Do It Yourself, (faites le vous-même), se traduit par une sangle d’appareil photo personnalisée, un carnet devenu unique ou un sac de toile qui vous ressemble. Tantôt girlys, tantôt sophistiqués, les objets que propose Cathy Lina font partie de notre quotidien et sont simples à réaliser. « Je cherche des tutos et ça me donne des idées que j’ai envie de réaliser à ma façon. Ça me permet de faire des choses à moindre coût et de personnaliser des objets qui ne sont pas forcément très beaux. » Et puis, il y a cette petite voix intérieure qui va avec les yeux qui pétillent devant les copines et qui dit « C’est moi qui l’ai fait ! ». Créative, la blogueuse l’est aussi derrière les fourneaux, surtout quand il s’agit de réaliser des gâteaux et autres gourmandises. Si elle fait une place aux classiques comme le fondant au chocolat, elle réveille notre appétit avec des recettes plus originales allant du cake pomme coing noix au carrot cake à la noisette. Dans ce joli fourre-tout de ses passions, on se régale à plus d’un titre, charmer tant par son naturel que par son style.

DIY

L’accessoire indispensable de votre été c’est le tote bag. Un simple sac en toile, idéal pour transporter vos petits trésors. Et la bonne nouvelle c’est qu’il est facilement personnalisable !

Pour un pique-nique au bord du lac Kir, pour faire le plein de livres à la Nef ou pour déambuler sur le marché autour des Halles le samedi matin, le tote bag vous suit partout et vous évite de rentrer chez vous les bras chargés. Facile à plier et à ranger dans un sac à main ou dans une poche, il sait se faire discret. Avec ses deux anses et sa toile souple, vous l’arborerez fièrement en bandoulière.

Le tote bag: le parfait sac fourre-tout

Pour la petite histoire, ces sacs en toile tirent leur nom de l’anglais « tote » qui signifie « trimballer ». Outil des facteurs et des livreurs de journaux, ce sac fourre-tout a été hissé depuis au rang de véritable accessoire de mode. Les marques et les festivals ont bien compris l’intérêt d’y apposer leur logo. Et vous ? Avouez qu’un tote bag à votre image, fait main, il n’y a rien de plus chic pour aller flâner dans les allées du parc de la Colombière, un dimanche ensoleillé !

Pas à pas : Le tutoriel

DIY-Tote-Bag-Coeur-1

Pour réaliser ce tutoriel il faudra vous munir d’un tote bag en toile et d’un petit pot de peinture pour tissu. Vous en trouverez facilement dans les magasins de loisirs créatifs (Cultura, Eurodif…). Vous aurez également besoin d’une feuille de papier cartonné (type Canson), d’un crayon de papier, d’une paire de ciseaux, d’un rouleau de masking tape et d’un petit morceau de mousse ou d’éponge.

DIY-Tote-Bag-Coeur-2

• Pour commencer, tracez sur la feuille de papier le motif à décalquer. Ici j’ai dessiné un cœur mais laissez jouer votre créativité !

DIY-Tote-Bag-Coeur-4

Découpez le motif et ajoutez un petit morceau de masking tape pour fermer le pochoir au niveau de l’entaille de découpe, ça évitera à la peinture de baver quand vous commencerez à l’appliquer.

• Pour éviter les incidents de peinture, je vous conseille de glisser une feuille de papier à l’intérieur du sac avant de commencer. Parfois les tissus sont trop fins et la peinture les traverse, la feuille permettra d’éviter les traces fâcheuses au dos de votre sac.

DIY-Tote-Bag-Coeur-5

• A l’aide de masking tape, fixez le pochoir sur le tote bag, à l’endroit où vous souhaitez reproduire le motif.

DIY-Tote-Bag-Coeur-6

• Trempez le morceau de mousse ou d’éponge dans la peinture, sans en mettre trop.

DIY-Tote-Bag-Coeur-7

Tamponnez pour créer un effet de dégradé, en commençant par le bas du motif et en remontant, sans remettre trop de peinture pour obtenir un effet « estompé ».

DIY-Tote-Bag-Coeur-8

• Laissez un peu sécher, puis retirez délicatement le pochoir.

• Suivant le type de peinture utilisée, il est parfois conseillé de repasser pour fixer le motif. D’une manière générale  je vous recommande de passer un petit coup de fer pour un rendu bien net avant et après l’application de la peinture.

Partages

Vous aimerez peut-être aussi