Il existe bien des façons d’exposer son corps au soleil. Mieux vaut savoir lire entre les lignes des textes et de la jurisprudence pour ne pas tomber dans l’exhibitionnisme.

L’article 222-32 du Code pénal sanctionne l’exhibition sexuelle (ex-outrage public à la pudeur) par 1 an de prison et 15 000 euros d’amende. 

Par exhibition, il faut entendre le fait de s’exposer dévêtu ou d’adopter une attitude impudique, à la vue d’autrui.
Attention, cette infraction concerne les endroits publics mais également le domicile, dès lors que l’on peut être vu de l’extérieur. 

Pour la jurisprudence, l’exhibition sexuelle consiste à imposer à autrui la vue d’organes sexuels. 

Par organe sexuel, il faut entendre le sexe, les fesses et, chez les femmes, les seins. Pas la poitrine des hommes selon les juges… 

Ainsi, le fait, pour un homme, de se promener torse nu n’est pas un délit.

Pourtant, les maires de certaines communes (Ajaccio, Montpellier,  La Grande-Motte ou Paris pour ne citer qu’elles) ont pris des arrêtés municipaux prohibant le torse nu dans les rues de la ville. Les contrevenants s’exposent à une amende de quelques dizaines d’euros. Les arrêtés pris en la matière se réfèrent à l’exigence d’une tenue décente. 

Un tribunal administratif a cependant fait droit à un recours formé par un homme verbalisé. 

L’homme se promenait sur la commune de La Grande-Motte, en dehors des plages, vêtu d’une tenue de bain, le torse nu alors qu’un arrêté municipal l’interdisait. Le tribunal a considéré que ladite tenue n’était pas de nature à provoquer des troubles sérieux et que le seul caractère immoral allégué ne pouvait fonder l’interdiction faite par le maire.  Cependant, il s’agit d’une commune du littoral. Il est évident qu’un homme se promenant en maillot de bain dans les rues de La Grande-Motte choquera indéniablement moins les esprits que s’il le faisait dans les rues de Dijon ou de Beaune…

Monokini, maxi prix selon les pays

Attention mesdames : sur certaines plages françaises, le topless est interdit. Lorsque c’est le cas, l’arrêté correspondant doit-être affiché de façon visible. Renseignez-vous cependant avant de voyager à l’étranger : le topless est très différemment apprécié… Ainsi, évoluer en monokini peut vous conduire en prison au Brésil, en Islande, à Malte ou à Singapour. Il vous en coûtera 12 euros en Thaïlande et 45 euros en Russie. En revanche, il ne vous coûtera rien à New-York où cette « tenue » ne constitue pas une infraction depuis une loi de 1992, en vertu de l’égalité hommes-femmes !

Partages

Vous aimerez peut-être aussi