Se défaire de quelques kilos superflus avant d’enfiler le maillot de bain, ce n’est pas de refus. Alors pourquoi ne pas tenter le dernier régime à la mode : la diète intermittente, approuvée par des nutritionnistes. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une diète totale, il reste préférable d’échanger avec son médecin pour s’assurer que le régime choisi ne présente aucun risque.

La diète intermittente permet de se débarrasser des kilos qui se sont installés pendant l’hiver. Idéal aussi pour les femmes en pré-ménopause ou en ménopause, ce régime va puiser dans les graisses indélogeables. La diète intermittente permet non seulement d’éliminer les kilos résistants mais aussi d’offrir un effet détox au corps grâce à des phases de jeûne partiel qui mettent l’organisme au repos. Le principe de la diète intermittente est simple : on fait deux repas et éventuellement un goûter dans une période de 8 heures puis on jeûne pendant les 16 heures restantes. La phase de jeûne permet toutefois de boire ce que l’on veut, du café au thé en passant par le bouillon de légumes. Il faut bien sûr éviter les sodas, trop riches en sucres. Les repas ne doivent pas non plus être source d’excès. Sans se priver, il faut y intégrer des légumes verts et des féculents qui permettront de tenir plus facilement pendant la période de jeûne.

Un nouveau regard sur le régime

Cette méthode va à l’encontre des pratiques généralement encouragées mais elle s’adapte à de nouveaux modes de vie. La diète intermittente convient parfaitement aux personnes travaillant en horaires décalés puisqu’elles peuvent choisir d’organiser leurs repas diététiques pendant leur période d’activité nocturne. Ce régime permet de garder une vie sociale et d’éviter la frustration. On peut ainsi choisir de manger entre 13 et 21 heures, sortir dîner avec les copines et mettre l’organisme au repos jusqu’au lendemain. La période de jeûne comprend la phase de sommeil. Elle n’est donc finalement pas si longue que cela et se gère assez bien. Le sentiment de faim disparaît au bout de deux jours, comme dans tous les régimes. Avec la diète intermittente, on peut espérer perdre un kilo par semaine sur une période d’un mois sans être frustrée. En reposant le système digestif, ce régime permet aussi de redynamiser le corps et développe un sentiment de bien-être. On ne se prive plus des plaisirs mais on les organise différemment.

Partages

Vous aimerez peut-être aussi