Vous avez un doute ou un problème liée à la sexologie ? Notre spécialiste Sonia Bahouth vous répond. Retrouvez ces questions ainsi que d’autres sur www.femmesenbourgogne.com.

Je suis avec mon compagnon depuis près de 10 ans. Je l’aime réellement mais nos relations sexuelles sont moins nombreuses qu’auparavant. Il me le reproche de temps en temps et je sens que cela le frustre. J’ai aussi peur qu’il se lasse et ne reste pas fidèle. Que puis-je faire pour lui expliquer que mon amour est toujours aussi fort ?

Anonyme

Une personne peut désirer sans forcément aimer comme elle peut aimer profondément sans forcément désirer. La sexualité de la femme étant émotionnelle, elle est par le fait même plus complexe que la sexualité de l’homme qui est plutôt plus visuelle. La femme a besoin de se sentir aimée, désirée, convoitée et malheureusement avec le temps qui passe, la routine et les responsabilités ; son désir s’émousse et n’est plus spontané et telle « la belle au bois dormant » elle attend qu’on vienne la réveiller. Mais l’homme peut avoir tendance à comparer ses propres pulsions aux pulsions de la femme et s’imagine qu’en claquant des doigts, son désir à elle va répondre. Frustré, sa demande devient pressante et la femme dès lors est évitante. Et, dans cette danse, on y entre à deux ! Pour cela, le fait d’innover dans la sexualité, tant par la diversité de l’approche, des jeux sexuels, des activités, du partage, de la communication et de la séduction, permet de lutter contre l’usure et le temps qui passe. On pourrait également évoquer le problème de l’estime de soi, l’amour propre, la confiance, le doute sur le pouvoir de séduction et de l’attractivité. Une prise en charge psychologique est alors nécessaire.

Je suis avec mon copain depuis deux ans. Il a évoqué l’idée de faire des « plans à trois » depuis quelques mois. Bien entendu, il parlait de faire cela avec une autre fille. Je lui ai donné mon accord à condition que la fois suivante on le fasse avec un autre garçon. Il s’est alors braqué et nos rapports depuis sont tendus. J’ai beau lui expliqué que j’ai dit cela par provocation, il ne veut rien entendre. J’ai l’impression qu’il me regarde avec moins de respect. Comment recréer une relation normale et apaisée ?

Anonyme – Marsannay-la-Côte

Il faut savoir que le fait d’introduire un tiers dans l’intimité d’un couple n’est pas sans danger. Le couple qui fait le choix de vivre cette aventure est sans aucun doute dans un lien solide et complice et a dépassé des tabous et des interdits. Les deux partenaires de ce couple doivent être consentants au risque de créer un blocage chez l’un ou l’autre. Il y a déjà un grand pas entre le fait d’en parler et celui de passer à l’acte. Votre couple semble ne pas être prêt pour partager ces jeux avec un tiers. Vous en aviez parlé et ce n’est pas la fin du monde ! Votre partenaire dans sa pensée a préféré le triolisme avec comme partenaire, une femme, vous avez le droit vous aussi de penser et de préférer autre chose. Vous êtes tous les deux au stade du pourparler et un couple « ça vit, ça parle ». Alors Cool ! N’hésitez pas à consulter pour apaiser vos doutes et vos peurs et pour retrouver l’harmonie au sein de votre couple.

Lire aussi sur www.femmesenbourgogne.com les réponses aux questions suivantes.

 Depuis la naissance de mon fils, je ne parviens plus à prendre le même plaisir qu’avant. Je n’ai plus les mêmes sensations de plaisir. Est-ce courant ? Quelle serait la solution ?
Marie – Dijon 
 Mon partenaire perd son érection lorsqu’il met le préservatif. Je ne parviens pas par la suite à provoquer son excitation. Que conseillez-vous ?

Valentine – Talant 


 

Sonia Bahouth, docteure en psychologie clinique, psychopathologie(PhD), psychologue clinicienne, psychothérapeute, sexologue clinique, hypnothérapeute, sophrologue.
contact@femmesenbourgogne.com
Partages

Vous aimerez peut-être aussi