Voilà qui rappele la célèbre comptine enfantine Schnappi, das kleine krokodil, support scolaire devant l’éternel : la Maison de Rhénanie-Palatinat enseigne à tous la langue de Goethe de façon ludique. Encore faut-il se départir de certaines idées reçues pour inscrire son enfant ou soi-même en cours d’allemand… Ces 6 bonnes raisons pourraient aider.

 

« Mais pourquoi t’as choisi allemand ? Fallait prendre espagnol comme moi ! » En milieu scolaire, personne ou presque n’échappe à ce refrain. Parce que censé être plus facile à apprendre, moins guttural, et plus ensoleillé lors des voyages scolaires, l’espagnol l’emporte souvent sur son homologue de LV2. Mais quand l’étudiant ne sait pas lui-même à quelle langue, sprache ou idioma se vouer, les parents prennent naturellement le relai. Parfois, difficile de trancher. Pourtant, les arguments en faveur de l’allemand ne manquent pas.

L’inscrire en allemand pour :


EN FAIRE UN EUROPÉEN CONVAINCU


Maison Rhénanie Palatinat

 

On ne vous apprend rien, l’Allemagne est un pilier de l’économie européenne. Les échanges entre entreprises et associations sont légion. Ursula Hurson, responsable pédagogique à la Maison de Rhénanie-Palatinat, confirme : « Apprendre l’allemand dans l’Europe actuelle, c’est multiplier ses chances de réussite professionnelle, en considérant que l’allemand est la langue la plus parlée au sein de l’Europe avec 100 millions de personnes. D’autant que l’Allemagne et la France sont les premiers partenaires économiques en Europe. »


AMÉLIORER SES CHANCES DE RÉUSSITE


 

Qu’il aborde son épreuve du bac, un partiel à l’université ou un concours, votre petit écolier peut préparer ses examens et valider des niveaux reconnus (A1 – C2). La formation est idéale en complément des cours scolaires. Et pour cause, « il n’y a plus que deux heures d’apprentissage par semaine dans les écoles. C’est très peu pour intégrer une langue, assimiler les règles, acquérir des méthodes… » Les multiples formules de la Maison permettent donc de suivre un programme sur mesure ou en petit groupe (pas plus de huit). Le tout est encadré par une équipe de six professeurs, tous diplômés de l’enseignement. La formation ludique est directement nourrie par des relations étroites avec le land de Rhénanie-Palatinat. Et elle attire ! « Nous sommes à 250 inscriptions par an en moyenne, avec une tendance croissante pour les demandes de coups de pouce. Beaucoup viennent nous voir en disant qu’ils veulent aller plus vite, pour préparer un projet avec l’Allemagne. On constate que des jeunes avec un but bien précis sont très demandeurs, et c’est tant mieux. »


LE SENSIBILISER DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE


 

« La politique des langues n’est jamais stable en France. La tendance actuelle, et pas seulement pour l’allemand, est de baisser les heures de cours hebdomadaires. C’est dommage… La bonne nouvelle, c’est qu’en Côte-d’Or on réintroduit l’allemand dès la primaire. » La bonne nouvelle, c’est qu’on peut aussi inscrire notre bambin à partir de 5 ans, pour commencer à le sensibiliser. Le kindertreff est là pour faire découvrire l’allemand à travers des jeux, des petites histoires, des chansons, des fabrications… « Et libérer un après-midi à certaines mamans le mercredi », détaille Ursula.


LUI OUVRIR LES PORTES D’UN TERRITOIRE RICHE


 

« Vivre, étudier et travailler quelques années en Allemagne fait partie du quotidien de nombreux Français. L’Allemagne, la Suisse et l’Autriche sont à notre porte. » Les jeunes français attirés par le grand voyage ont la possibilité de passer une certification pour valider un départ dans une université allemande. « Les créneaux sont toujours pris, ce qui prouve que les jeunes sont de plus en plus curieux et mobiles. Dès le bac, ils ont envie de bouger. Il faut les accompagner. » Un jeune Bourguignon viendra alors découvrir avec plaisir (et modération) les bons vins de nos voisins de Rhénanie-Palatinat.


MUSCLER SON CERVEAU MÊME EN VACANCES


 

Une semaine intensive d’entraînement et de remise à niveau est organisée pendant les vacances scolaires. « J’ai souvent des retours positifs, avec une amélioration visible et des notes qui augmentent. »

Stage d’hiver : du lundi 20 au vendredi 24 février 2017

Stage de printemps : du mardi 18 au samedi 22 avril 2017

Stage de pré-rentrée : du lundi 28 août au vendredi 1er septembre 2017 de 9h à 12h / Tarif : 185€

Maison de Rhénanie-Palatinat

 


ET AUSSI POUR SOI-MÊME !


 

Et pourquoi pas suivre les cours en même temps que son petit germanophone ? « Beaucoup de personnes, hommes et femmes, jeunes ou moins jeunes,viennent pour le plaisir de discuter. La Maison de Rhénanie-Palatinat a une vocation presque sociale. Certains restent un peu après l’heure, on s’y sent vraiment comme chez soi », conclut notre guide.

 

Partages

Vous aimerez peut-être aussi