Depuis 70 ans, Land Rover défie les montagnes, les forêts, les déserts et même les chemins de vignes. Avec le Range Evoque cabriolet, la marque anglaise prend des airs de belle des villes sans renier son tempérament et son ADN tout terrain. De quoi séduire sans é(qui)voque la vigneronne de Morey-Saint-Denis Virginie Taupenot.

Quel est le point commun entre un Range Rover Evoque cabriolet et la vie de Virginie Taupenot? Réponse : savoir être autant à l’aise dans les sentiers rocailleux viticoles qu’en représentation. Virginie préside depuis huit ans l’association Femmes et vins de Bourgogne, un groupement dont l’activité oscille entre la solidarité et la promotion des vins produits par des bourguignonnes. Elle est donc fille du terroir et de l’élégance, à l’image des vins du domaine Taupenot-Merme qu’elle codirige avec son frère Romain, l’une des meilleures adresses de Morey-Saint-Denis, nous en sommes les garants. Le millésime 2016, après avoir porté en lui les pires craintes, au lendemain des épisodes de gel puis de grêle, semble être sorti de l’impasse qu’on lui prédisait. « Les vendanges ont été courtes, l’aligoté n’a même pas été vendangé et la récolte de l’appellation régionale est catastrophique, constate la viticultrice, mais nous avons de superbes choses comme sur Les Charmes les Mazoyères, quant aux gevreys, certes moins riches en quantité, ils sont tout simplement magiques. »

L’art du vin est souvent celui d’un parcours improvisé face aux aléas climatiques et aux pièges du sol. Avant de briller sur les plus belles tables du monde, un grand cru est un produit sensible du terroir qu’il convient de travailler avec la plus grande humilité. C’est le côté « 4×4 » d’un métier qui se réalise à hauteur de sol avant de faire saliver les élites gourmandes.


DES VIGNES À LA RIVIERA


Sur ce sujet, celui du tout terrain, Land Rover s’impose en expert. Avec bientôt 70 ans d’expérience, la marque fait une entrée magistrale dans le cercle très chic des cabriolets. Virginie est tout de suite séduite. « Non seulement la ligne est belle, racée et en même temps tout sauf fluette, mais à l’intérieur l’environnement est convivial, tu t’y retrouves facilement. » C’est un fait, l’Evoque se livre à l’air libre avec une sensualité qui colle bien au tempérament de l’essayeuse du jour. Le 4×4 des airs accroche avec assurance sur les chemins qui mènent aux vignes de Bel Air, sur les hauteurs de Gevrey Chambertin, sans jamais se défaire d’une classe naturelle appréciable capote ouverte ou fermée.

« On a envie aussi de voir ce qu’elle a dans le ventre », se réjouit Virginie, sentant bien qu’il y a moyen de tirer quelque chose des 180 chevaux qui s’impatientent dans le moteur. Le « Range » est un beau jouet qui sait sortir des sentiers battus, on l’a vu, tout en ayant un indéniable pouvoir de séduction toutes côtes confondues, qu’elles s’appellent Côte de Nuits ou Côte-d’Azur. Le nouvel esprit 4×4 s’habille ainsi de légèreté. Ce qui fait reconnaître à notre conductrice que l’Evoque, sans équivoque, est une auto qui a de la féminité en elle. Land Rover a peut-être produit là son meilleur grand cru.

Partages

Vous aimerez peut-être aussi