Spécialiste des équipements sportifs adaptés à la vue, l’opticien Jean-Charles Bouillot explique comment passer sereinement les vacances d’hiver avec des montures adaptées et racées. L’enjeu est grand : prendre soin de ses yeux… et rester classe sur les pistes enneigées !

Bouillot Optique - Femmes en BourgogneLe sport, c’est la santé. Mais encore faut-il l’avoir, la santé, pour exceller sur les pistes. Avec des problèmes de vue ou des rétines qui se mettent à chauffer quand le soleil tape trop fort sur la neige, le « tout schuss » devient franchement risqué. Pour répondre à ce souci, il existe du matériel adapté. Pour le ski bien sûr, mais aussi pour le tir, le VTT, le motocross et même la plongée et la natation. La joyeuse confédération des myopes, hypermétropes, astigmates et presbytes y trouvent leur compte à coup sûr. Il suffit de demander. Il n’y a donc plus d’excuses pour renoncer au sport convoité !

Forcément soucieux de vos beaux yeux, l’opticien va aussi s’assurer de la qualité de la polarisation en fonction de l’activité choisie. Certaines marques françaises spécialisées dans la haute montagne ou le ski (Julbo, Vuarnet ou encore Maui Jim) sont des références en la matière. En plus d’une correction et d’une protection anti-UV classique, les verres limitent l’éblouissement et augmentent les contrastes et les reliefs. Au cas où vous dévaliez une pente tous skis dehors, autant voir de loin la bosse qui se présente face à vous…


ADIEU LES MOUCHES


Bouillot Optique - Femmes en Bourgogne

Comme cadeau au pied du sapin ou posées sur votre nez au bar de la station, les lunettes de soleil peuvent faire leur petit effet. Elles font office d’accessoire par excellence, qui finalise un style et muscle une personnalité. La nouvelle collection 2017 sortie du frigo cet hiver fera des jaloux sur les pistes comme sur les plages l’été prochain. Certaines marques jouent la carte de l’exclusivité comme Courrèges, Balmain ou Moncler. Les incontournables Ray-Ban, Persol ou Chloé dévoilent aussi leurs nouveautés. Elles sont classes, solides, confortables… Bref, le temps des masques grossiers, où les skieurs ressemblaient à s’y méprendre à des mouches, est heureusement révolu. Il existe maintenant un bon compromis entre outil médical et accessoire fashion, que l’opticien sait prendre en considération.

Un dernier conseil avant de prendre la poudreuse d’escampette : pour que toute la famille profite des paysages enneigés de Côte-d’Or ou, au mieux, des vacances au ski, les verres doivent impérativement disposer d’une catégorie de protection comprise entre 3 et 4. Pour ce qui est du planté de bâtons , on laisse ça aux experts !

Optique Bouillot - Femmes en Bourgogne


Optique Jean-Charles Bouillot

2 route de Beaune
21160 MARSANNAY-LA-CÔTE
03 80 30 00 48

Partages

Vous aimerez peut-être aussi