Qui oserait encore prétendre que l’auto est le pré carré des hommes ? Certainement pas Claire Battault, la secrétaire générale de la maison Gabriel Boudier, qui s’est fait plaisir au volant de l’Alfa Romeo Stelvio, le tout premier et très sexy SUV de la marque aux trèfles. Aussi bon que la crème de cassis !

clairebattaultBon sang ne saurait mentir, Claire Battault a reçu un double héritage : la passion de la crème de cassis, spécialité maison, et celle des belles mécaniques. « Mon grand-père, mon père et mon oncle m’ont inoculé le virus », concède volontiers la représentante de la maison Boudier, cette institution dijonnaise au rayonnement mondial vieille d’un siècle et demi. Elevée à la bonne école, Claire garde encore « les souvenirs d’enfance de l’odeur du cuir des sièges des voitures de mon papa. Quand il amenait une voiture neuve, c’était l’événement ».

Cette journée d’essai est donc tout sauf anodine pour la femme d’affaires. C’est Pierre Nudant qui se fait porte-parole du tout premier SUV de la marque italienne. Le boss de la concession Alfa Romeo de Chenôve se rend vite compte qu’il a affaire à une connaisseuse. Très appliquée, en plus de ça, puisqu’elle connait déjà toutes les caractéristiques techniques de l’auto, dont les premiers modèles viennent pourtant à peine de fouler nos routes ! « C’est vraiment un beau véhicule, très racé et au final assez féminin », constate notre bonne élève avant de sauter illico dans le joujou rouge.


FONCEUSE


Le Stelvio ressemble beaucoup à une version surélevée de la Giulia Veloce, sortie l’an dernier. Cette dernière a d’ailleurs permis à Alfa Romeo de se placer dans le haut du panier des marques premium. Châssis, trains roulants, transmission intégrale, quatre-cylindres diesel de 210 ch, empattement (distance entre les roues avant et arrière)… Bref, beaucoup de similitudes. De bon augure tant la Giulia a marqué les esprits (et ses concurrentes) par ses qualités routières de premier ordre. Pour Claire, la priorité est ici : « Pour prendre du plaisir au volant, tout se joue dans la qualité de sa direction. » Précise, franche et directe, voilà les trois adjectifs qui séduisent notre pilote, par ailleurs sensible aux charmes de l’italienne. « Je peux dire que je ne suis pas déçue ! ». Nous non plus… Sur les petites routes qui mènent sur les hauteurs de Dijon, Claire démontre que sa passion n’est pas feinte. Fonceuse dans la vie, elle l’est tout autant sur la route : accélérations franches et maîtrisées, volant entre de bonnes mains. Pas de doute, on sait conduire chez les Battault. Elle s’en excuse presque quand, sur un freinage un peu appuyé, elle sent juste derrière elle notre photographe, qui en a pourtant vu d’autres, s’accrocher fermement. « Désolée, mais sa prise en main est tellement facile et son complément efficace… On est vite tentée d’accélérer », s’amuse l’Alfiste d’un jour qui n’en oublie pas son deuxième poste à temps plein : maman. « Un SUV, c’est aussi ce qu’il y a de plus pratique quand on doit manipuler poussettes et autres bicyclettes. »


RASSURANT


Co-diriger les affaires d’une maison qui pèse plus de 16 millions de chiffre d’affaires ne se faisant pas en restant sagement dans son fauteuil : Claire voyage beaucoup, « en moyenne 50 000 kilomètres par an ». Aussi, sur le chemin du retour, elle dit apprécier « le côté rassurant d’une voiture surélevée, avec quatre roues motrices ». C’est au final avec regret qu’elle dira « ciao » au Stelvio, non sans avoir fait un tour dans l’importante concession Nudant Automobiles réunissant quatre marques (Alfa Romeo, Jaguar, Land Rover et Volvo) qui méritent effectivement un peu d’attention. Un « petit salon de l’auto » rien que pour Claire ? Un plaisir que la miss de Boudier, c’est certain, ne saurait bouder.

clairebattault2


Nudant Automobile Dijon :
1 Ter Rue Antoine Becquerel 21300 Chenôve
03 80 51 50 00


Partages

Vous aimerez peut-être aussi