L’opticien Jean-Charles Bouillot en est le garant : les montures choisies doivent répondre aux besoins identifiés par un ophtalmologiste. La presbytie doit ainsi être compensée par des verres progressifs adaptés. Pour ce faire, les compétences du professionnel de l’optique deviennent indispensables.

aDSC06380-1Passée la quarantaine, la presbytie commence à se faire sentir. On ne va pas vous refaire le cours de SVT de votre jeunesse, mais elle se caractérise par une perte de la souplesse du cristallin, derrière la cornée, avec pour conséquence une difficulté à voir de près. Un indice : si vous reculez la tête pour lire votre magazine préféré, posez-vous des questions !

La France compte 26 millions de presbytes. Rares sont celles et ceux qui échappent à ce phénomène lié à l’âge. Beaucoup ont cette image en tête, les opticiens corrigeaient jadis la presbytie avec des verres doubles ou triples foyers et différentes zones visibles sur le verre. Pas très esthétique ! Dans les années 60, Bernard Matenaz a créé le premier verre progressif, le Varilux. Le principe : apporter une correction de plus en plus forte, du haut du verre, pour voir au loin, vers le bas, pour voir de près. Il peut ainsi être associé aux corrections classiques de la vue. Ce verre est venu soulager la sensation de « bras trop courts » qui consiste à éloigner un support pour pouvoir mieux le lire comme évoqué plus haut.


LE CONFORT AVANT TOUT


Depuis son invention, le verre progressif n’a cessé d’évoluer et de s’adapter à notre vie active ainsi qu’à notre environnement. Désormais, plusieurs niveaux de qualité existent en progressif. Dans la boutique Jean-Charles Bouillot Opticien, j’ai choisi de travailler en verre Essilor, le leader médical mondial. Il s’agit de privilégier les avancées technologiques et le confort. La lunette doit rester un produit de santé que l’on choisit avec les conseils d’un opticien, en corrélation avec l’ophtalmologiste. Sans négliger l’aspect esthétique, c’est avant tout la technique qui doit primer en choisissant une hauteur de verre suffisante pour avoir le plus grand confort possible de près et ainsi jouir pleinement des bienfaits du verre progressif. Parallèlement, nous nous employons à apporter le conseil et le meilleur verre en gardant à l’esprit le rapport qualité prix en fonction de la correction du client.

Spécialiste des équipements sportifs que nous mettons à la vue, nous pouvons adapter les verres progressifs contre la presbytie à ce type de matériel aux lunettes du quotidien et aux solaires. Le large panel de lunettes tendance et les collections sans cesse renouvelées et à modèle unique qui ornent nos présentoirs peuvent également bénéficier du verre progressif. La dimension médicale et le confort visuel qui en découle doivent toutefois rester les premiers critères de choix d’un produit. Restons progressifs et pros tout court !

Optique Jean-Charles Bouillot
2 route de Beaune

Marsannay-la-Côte
03 80 30 00 48

Partages

Vous aimerez peut-être aussi