Il est encore temps de les modeler pour cet été ! Au-delà des raisons esthétiques, les fessiers sont probablement les muscles le plus importants à travailler. En forme, ils limitent le mal de dos ou de genoux et participent à votre autonomie. Parole de notre chroniqueur fitness Gilles Capoldi.

Avant de commencer à travailler ses fessiers pour pouvoir danser tout l’été, autant savoir de quoi il en retourne. Ce groupe est composé de trois muscles distincts : le grand fessier, le moyen fessier et le petit fessier. Ils interviennent dans la majorité des mouvements du corps, pour produire du mouvement (se lever, s’asseoir, marcher, courir, sauter). Et vous les sollicitez au quotidien ! Pour stabiliser le bassin et le genou notamment, sur chaque appui sur une jambe lors d’une course ou une montée d’escaliers. Cela évite que votre genou « plonge » et tourne trop vers l’intérieur.

Cependant, les nombreuses heures que nous passons assis, parfois avec des maux de dos récurrents, peuvent entraîner une « amnésie » des fessiers et une fonte musculaire. En d’autres termes, ces muscles ne fonctionnent plus correctement et ne se contractent plus suffisamment, ce qui entraine des compensations : le corps va solliciter des muscles proches pour faire le job !


ATTENTION AU CERCLE VICIEUX


Problème : ces remplaçants ne sont pas faits pour ça. D’où une fatigue importante et un risque de blessure ou d’inflammation plus grand. De plus, cela accroît les problèmes d’inhibition et d’amnésie et perturbe l’ensemble du fonctionnement corporel. Un vrai cercle vicieux…

Pour endiguer ce phénomène, pas question de faire n’importe quoi, n’importe comment ! Des pratiques inadaptées ou excessives font plus de mal que de bien. Dans ce cas précis, certains muscles comme ceux qui fléchissent les hanches peuvent devenir trop contractés et se raidir avec le temps. Voici donc un des multiples exercices possibles, en adéquation avec vos capacités et à faire chaque jour.

Fitness capoldi1 • Allongée sur le dos, jambes légèrement pliées, avec les pieds bien au sol, disposez une ceinture de pantalon fermée autour de vos cuisses, au-dessus du genou. Veillez à ne pas trop serrer.

2 • Décollez le bassin du sol

3 • Une fois votre bassin surélevé, écartez les genoux en poussant fortement sur la ceinture pendant 10 secondes, puis revenez à votre position initiale.

4 • Répétez ce mouvement 20 fois par jour. Cela vous prendra environ 5 minutes pour avoir, à terme, des fessiers fonctionnels et galbés !

Partages

Vous aimerez peut-être aussi