Une femme, une Peugeot et un lieu, partie II ! Cécile Lepers-Jobard gare le 2008 aux carrières de Villars-Fontaine, ressuscitées en 2016 par le Festival Street Art on the Roc. Un nouveau destin fédéré par l’association Vill’Art, dont elle est la chargée des événements culturels.

Ton sur ton ! Le SUV immaculé de la marque au lion se fond dans le décor, sous le jugement bienveillant de Bacchus. Directrice du château de Pommard pendant huit ans, Cécile Lepers-Jobard est plutôt à l’aise avec ce genre de compagnie. Et toujours heureuse de retrouver ces carrières magnifiées par le talent de street artistes qui ne pouvaient rêver plus belle surface d’expression. « Elles étaient abandonnées depuis douze ans. Les habitants des Hautes-Côtes passaient devant sans savoir ce qu’il y avait », note la directrice culturelle, arrivée en novembre 2015 à la demande du maire de la commune et président de l’association Vill’Art, Pierre Lignier. À deux, puis à beaucoup plus, ils ont réveillé le majestueux lieu avec un festival musical et artistique « mêlant classique et art contemporain, en contre-pied de ce qui se fait habituellement ». L’événement a attiré quelque 5 000 personnes sur huit jours, « dont 1 200 pour l’inauguration ». Soit la promesse d’une palpitante seconde édition, du 20 au 27 août. Il faudra de toute façon compter sur cette fille et petite-fille de photographe pour réveiller définitivement la carrière : « J’aime les choses qui bougent, qui interpellent », dit-elle dans un sourire, en contemplant les fresques monumentales depuis le toit panoramique du 2008. Les génies du graffiti invités à décorer ces grands pans millénaires « disent tous qu’il y a eu un avant et un après Vill’Art pour eux ». C’est dire si le lieu est hautement inspirant et symbolique. Pas impressionné, le SUV s’en est bien accommodé…

Partages

Vous aimerez peut-être aussi