Depuis plus de vingt ans, Lorella Santiago expose de l’art moderne et contemporain dans la galerie Christian Dazy. À l’occasion de l’ouverture de son nouvel espace, rue Montmartre à Dijon, elle est revenue sur son parcours. Un parcours guidé par la passion.

Sa fascination pour les arts en général, la peinture en particulier et le monde des galeries, Lorella Santiago l’a développée toute petite. « Tout a commencé, se remémore-t-elle, avec une reproduction des Danseuses de Degas accrochée chez mes parents. Elle m’émerveillait. » Cette émotion va guider sa vie entière. « Au départ, il s’est agi d’une passion de gamine. Je rêvais d’être galeriste, un métier que je ne connaissais absolument pas. Je ne pouvais l’imaginer qu’à travers ce que je pouvais en lire, par exemple dans Zola, mais je savais que je l’exercerais un jour », révèle cette femme élégante au regard vert. « C’est indéniable, j’ai toujours été attirée par ce milieu, comme par ceux, très proches, de la décoration, du design ou de la haute couture. » Coco Chanel et Tamara de Lempicka, font d’ailleurs partie de son panthéon personnel. Des références qui nourrissent sa passion pour le monde de l’art. Tout comme Luchino Visconti. « Je suis une cinéphile, et son œuvre, très esthétique et qui met en scène de belles demeures dans lesquelles sont accrochés des tableaux de maîtres, m’a toujours beaucoup émue », poursuit-elle.

Pour cette Chalonnaise de naissance, c’est en 1991, alors qu’elle venait de s’installer à Dijon, que son rêve va se concrétiser. Elle découvre, en tant que cliente, la galerie de Christian Dazy, située place des Ducs à Dijon. Coup de cœur immédiat. « D’emblée, j’ai été très impressionnée par le grand professionnalisme de Christian Dazy et les artistes qu’il représentait. Je lui ai très vite proposé de travailler avec lui. Et il a accepté », se rappelle cette Bourguignonne aux origines italiennes. Elle quitte alors Auxerre et le confort d’un poste à EDF, et tente l’aventure du métier. « J’ai un tempérament assez entreprenant, je n’ai pas peur de prendre des risques à partir du moment où je ressens une conviction profonde dans ce que je peux tenter. Ce qui était le cas. J’ai complètement adhéré à la façon de travailler de Christian Dazy. Il ne m’a rien enseigné, il m’a tout appris : comment on organise une exposition, comment on vend, comment on arrive à intéresser les gens à une œuvre d’art jusqu’à les mener à l’acquérir… »
Dans un premier temps, un peu partout en Bourgogne et en Franche-Comté, elle organise des évènements hors les murs avec les artistes de la galerie. Puis, poursuit en codirigeant l’exposition Bernard Buffet, l’un des peintres figuratifs les plus célèbres du XXe siècle, que la galerie inaugure en 1997. Un vrai succès. Il va lui permettre de s’associer avec Christian Dazy, entretemps parti ouvrir une succursale à Megève.

galerie-dazy

Un nouveau lieu

Au fil des années, la galerie de la place des Ducs étant devenue trop étroite, Lorella Santiago se décide à déménager. Passionnée depuis toujours par la période Art déco, elle est séduite par le rez-de-chaussée d’un immeuble édifié en 1927, à l’angle du 4 rue de Montmartre et du 3 rue Eugène Guillaume. Soit 170 m² qu’elle repense de A à Z. « J’ai dépouillé l’endroit de tous ses artifices, faux-plafonds et cloisons. Je n’ai gardé que les piliers et les murs porteurs et j’ai tout réinventé. » Le résultat est réussi. Le lieu entièrement réaménagé est très accueillant et respirant. Un premier espace aux cimaises blanches est dédié à l’accrochage d’expositions temporaires. Puis, un salon plus intimiste présente les œuvres des artistes historiques de la galerie. Pour cet espace qui porte désormais son nom, Lorella Santiago regorge de projets. Elle prévoit d’y organiser des évènements à haute valeur ajoutée culturelle, comme des conférences, des soirées-concerts ou des rencontres avec des artistes. Ou de le privatiser pour des entreprises qui souhaitent y accueillir des clients privilégiés dans un cadre artistique. Des projets qui font toujours rimer expositions avec passion.

aDSC08517


Galerie Christian Dazy
16 place des Ducs à Dijon
03 80 36 41 40


Partages

Vous aimerez peut-être aussi