Elle a choisi de changer de parcours et a envie de réussir. De la pâtisserie à l’hôtellerie, Coraline, vingt ans et un bac pro en poche, poursuit ses études en alternance avec un BTS en mercatique et gestion hôtelière. Portrait d’une apprentie méritante du CFA La Noue.

Elle a toujours aimé l’univers de la gastronomie et des établissements étoilés. Avec un père, second de William Frachot au Chapeau Rouge à Dijon, Coraline Dugay a de qui tenir. C’est dans un trois étoiles, la maison Lameloise à Chagny-en-Bourgogne, qu’il l’a d’ailleurs invitée pour fêter ses dix-huit ans. C’est aussi dans un restaurant deux étoiles, toujours celui du Chapeau Rouge, qu’elle a effectué son apprentissage cette année. Mais ce n’est pas avec les macarons du Guide Michelin qu’elle a commencé ses études, mais avec ceux, sucrés, de la pâtisserie. En effet, après une seconde générale au cours de laquelle « (elle) s’ennuyait un peu », Coraline choisit de bifurquer vers un CAP pâtisserie au CFA La Noue. Qu’elle fait suivre d’une année supplémentaire pour l’obtention d’une mention complémentaire dans cette spécialité. À l’issue de laquelle, elle prend son courage à deux mains et décide finalement de changer de voie. « La pâtisserie reste l’une de mes passions, mais j’avais envie de découvrir autre chose et d’aller vers le service et l’accueil qui m’ont toujours attirée », explique la jeune femme. Objectif : se réorienter vers un bac pro commercialisation et services en restauration, toujours au CFA La Noue.

Bouchées doubles

Coraline est intégrée directement en classe de première dans l’établissement de Longvic et met les bouchées doubles. Il lui faut rattraper le niveau du reste de la promotion qui a débuté le cursus une année plus tôt. Pour cette amoureuse des voyages, qui a eu l’occasion de découvrir de nombreuses destinations méditerranéennes avec sa mère, agent de tourisme, son emploi du temps s’en trouve surbooké. Au programme : deux semaines au CFA pendant lesquelles elle assiste à des cours théoriques et effectue des mises en situation dans le restaurant pédagogique : dressage des tables, service en salle… toujours en tenue règlementaire : tailleur et chaussures noires, chemisier et gants blancs. Cette quinzaine au CFA est suivie par deux semaines en entreprise, au restaurant du Chapeau Rouge, comme commis. Là, elle participe au service en salle et assiste les chefs de rang. Un cursus à temps plein que cette Dijonnaise suit avec enthousiasme et sérieux.

Des étoiles plein les yeux

Toujours le cœur à l’ouvrage et ne ménageant pas ses efforts, la jeune femme a préparé la coupe Georges Baptiste 2017, le concours annuel des élèves d’écoles hôtelières. Elle s’est classée quatrième de la finale régionale après avoir été testée en situation dans plusieurs ateliers : préparation de cocktails, séance de dégustation de fromages, flambage de crêpes… qui sont sans secret pour elle maintenant. Une récompense de plus pour cette apprentie méritante qui se rêverait bien plus tard à la tête d’un palace à Paris ou sur la Côte d’Azur. En attendant, et « parce qu’(elle) aime le métier », elle poursuit ses études avec un BTS Hôtellerie-restauration, option mercatique et gestion hôtelière, qu’elle débutera en septembre. Toujours au CFA La Noue. Et toujours avec le sourire au menu.


CFA LA NOUE
1 Chemin de la Noue, 21600 Longvic
03 80 68 48 80
contact@cfalanoue.com

Partages

Vous aimerez peut-être aussi