Pour Maude Lamotte, le cinéma est le lieu de tous les possibles culturels. Théâtre, opéra ou concerts sont maintenant à l’affiche des salles dijonnaises Darcy et Olympia dont elle gère la programmation. Entretien avec une accro du direct.

Les salles obscures ne sont pas dédiées qu’à la diffusion des blockbusters hollywoodiens. La culture classique y a aussi sa place. La preuve avec la programmation de spectacles à haute valeur ajoutée retransmis en direct dans les cinémas Darcy et Olympia. Unique à Dijon, ce concept connaît un vif succès. Ce qui n’est pas pour déplaire à Maude Lamotte, la pétillante chargée de communication des deux établissements, qui œuvre à sa programmation.

Projection culture

À vingt-neuf ans, cette Franc-comtoise, installée dans la capitale des ducs de Bourgogne depuis dix ans, avoue avoir toujours été attirée par le spectacle vivant et la culture au sens large. Son baccalauréat littéraire en poche, elle enchaîne avec une classe préparatoire Lettres avant de rejoindre l’École supérieure de Commerce de Dijon, dont elle sort diplômée avec une spécialisation en management de la culture et des industries culturelles. En poste au sein des cinémas Darcy et Olympia depuis 2014, elle gère la communication et organise les évènements, comme des soirées-filles ou des mercredis après-midi thématiques pour les enfants. Elle s’occupe de la programmation des salles et planifie les avant-premières. Des fonctions qui nécessitent d’être « polyvalente, réactive et flexible » tant les dates définitives de sortie des films ne sont connues que tardivement.

Côté scène

Elle a aussi en charge la programmation de séances spéciales. Par le biais d’un partenariat avec Pathé Live, les deux établissements proposent depuis peu des représentations de théâtre, opéra ou danse. « Ce concept consiste à retransmettre par satellite, en direct de Paris, New York ou Moscou, des productions d’exception avec les plus grands noms de la scène », précise la jeune femme. « C’est comme si l’on y était, ajoute-t-elle, avec le confort en plus, on voit tout et mieux. Et le tout pour beaucoup moins cher ». Une transversalité qui la ravit. « Ayant depuis toujours un attrait très fort pour le spectacle vivant, confesse la communicante, il est vrai que cette programmation particulière me permet de faire la jonction entre ma passion pour la scène et mon métier lié au cinéma ». D’autres projets qui lui tiennent à cœur sont encore à l’étude, comme la diffusion live de spectacles d’humoristes. Maude Lamotte ne les dévoilera que dans quelques mois. En attendant, la billetterie est déjà ouverte pour la saison 2017-2018. Avis aux amateurs et aux amatrices…

Partages

Vous aimerez peut-être aussi