Cet été, les Galeries Lafayette et Shop in Dijon, la fédération des commerçants dijonnais, ont fait vibrer la rue de la Liberté. Du rock, de la variété, du rap… Seize groupes ont donné le rythme de la 4e édition du Tremplin Musical.
Plus de 1000 passants séduits ont voté pour leur groupe amateur préféré. The winner is…

 

 

Par Julie Letourneur Photo : Christophe Remondière

1er : Cédrik et Julien  – Au-delà de la plaisanterie

Cédric et Julien jouent ensemble depuis un an. L’un est étudiant au Conservatoire, joue de la basse et assure les chœurs. L’autre, professeur de guitare et de chant, assure ces deux rôles. Malgré leurs dix ans d’écart, les deux hommes partagent un même goût pour le rock. Influencés par l’univers Guitare Hero et la variété française, leurs références vont de Joe Satriani, Eric Clapton ou encore Led Zeppelin à Léo Ferré, Michel Sardou et Indochine. Sur la scène du tremplin musical, ils ont pourtant fait d’autres reprises. « Nous jouons des tubes, toutes époques confondues. Pour le tremplin, nous avions choisi de mettre l’accent sur l’esprit des années 90 que nous avons retravaillé avec notre touche rock » explique Cédrik. Gala, Manau et ACDC ont résonné rue de la liberté. Pour le chanteur, participer au concours était avant tout d’un défi lancé avec certains de ses élèves. « J’accompagne les Batna’s dans leur préparation depuis plusieurs années. Cette année, en plaisantant, je leur ai dit que je serai de la partie et je me suis mouillé. » Et ça, dans tous les sens du terme. Malgré la pluie, le public a répondu présent pour soutenir le duo. « Les gens s’attroupaient autour de la scène, d’autres s’arrêtaient malgré les gouttes d’eau. C’était génial d’avoir une scène devant les Galeries Lafayette. » Cédrik et Julien, très sollicités pour animer des événements privés, espèrent retrouver la scène du tremplin l’an prochain, sans concourir, uniquement pour faire bouger les gens.

2ème : Les Batna’s – 4 garçons plein d’avenir

Ils n’ont que 16 ans mais déjà une véritable passion pour la musique. Depuis quatre ans, Simon, Pierre-Louis, Thomas et Jules forment les Batna’s. « C’est inspiré du nom d’un bonbon au réglisse et à l’anis que notre prof de musique déteste » raconte Simon qui joue de la guitare électrique. Le crédo du groupe, c’est le rock ! Tantôt garage, tantôt métal, ils envoient du lourd. Pour le tremplin, ils ont opté pour des reprises de Metallica, Blink-182 et Téléphone « pour la touche française ». C’était leur troisième participation au tremplin musical des Galeries Lafayette et Shop in Dijon, et les lycéens ont fini sur la deuxième marche du podium. « C’est une belle opportunité pour des artistes amateurs, une occasion de jouer dans leur ville. » Les Batna’s espèrent que cette expérience leur permettra de monter sur d’autres scènes dijonnaises ou alentour. « Le tremplin nous a apporté de l’expérience. Quand on joue devant un public, il y a quelque chose de magique qui se passe, difficile à expliquer. » Pour ravir ce public naissant, Simon n’hésite pas à lâcher sa guitare et à composer leur première chanson avec l’aide de Pierre-Louis. Un premier titre que le groupe pourrait prochainement faire découvrir aux dijonnais.

3ème : Super Félix  – Retour garanti

Les cinq membres du groupe Super Félix se sont produits sur la scène du tremplin musical des Galeries Lafayette et Shop in Dijon. Pauline, Maxime, Loïc, Gaétan et Jean-Baptiste y ont fait quelques reprises de Noir Désir, Nirvana ou encore Luke mais ils ont été plus loin dans leur show. « On a saisi cette opportunité pour jouer plusieurs de nos compositions rock devant un public pour les faire découvrir et voir si les gens aimaient. C’était notre première grande scène avec un matériel très professionnel » raconte Jean-Baptiste. Pour Super Félix, cette première expérience de la scène était également l’occasion de profiter d’une certaine visibilité. « On avait déjà fait quelques bars, la fête de la musique et des petites scènes mais on avait peur que les gens ne s’arrêtent pas pour nous écouter. » Malgré une météo capricieuse, Super Félix a suscité l’intérêt des passants. « On a été surpris par le nombre de votes en notre faveur ! » Bien qu’heureux d’avoir vécu cette aventure musicale, plusieurs membres du groupe sont ensuite partis pour des raisons professionnelles. Pourtant, l’histoire ne va pas s’arrêter là. « Super Félix reviendra bientôt, sous cette forme ou sous une autre ! » assure Jean-Baptiste.

Partages

Vous aimerez peut-être aussi