Pour ce deuxième Tea Time dans les salons de La Cloche, Femmes en Bourgogne a croisé une jeune femme très à son aise dans le milieu de l’hôtellerie. Sonia Michel est la référante de l’Umih Formation en Bourgogne Franche-Comté. Plutôt café le matin et thé l’après-midi, elle confie un peu d’elle-même et de son expertise des CHR (Cafés et Hôtels Restaurants).

Par Dominique Bruillot – Photos : Christophe Remondière

Tu n’es pas Dijonnaise, tu viens d’où ?

De Louhans, en Bresse bourguignonne.

Joli pays. Mais comment une Bressane se retrouve-t-elle à la Métropole ?

À l’âge de 30 ans, après avoir dirigé une agence intérimaire, j’ai mis ma vie professionnelle entre parenthèses et repris à Dijon mes études, un master en gestion d’entreprise.

Sympa, mais pourquoi y être restée ?

Joker sur une partie de l’histoire (rires), mais j’avais fixé ma vie ici. De toute façon, moi qui venait de ma Bresse profonde, j’ai toujours été attirée par la ville, par ce côté urbain, par ce qui fourmille à l’intérieur.

Dijon c’est quoi pour toi finalement ?

Un accomplissement professionnel, un tournant dans ma carrière.

Ah oui ?

Après mes études, j’ai co-créé une société de location de salles de séminaires, mais le concept était trop en avance pour l’époque, cela a duré deux ans…

Puis on te retrouve à l’Umih (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) Formation.

Oui, j’ai toujours eu une affinité avec le secteur des CHR (Cafés, Hôtels, Restaurants) et je voulais sortir de ma première étiquette intérimaire.

À ce propos, quel est le rapport entre l’Umih Formation et le syndicat Umih ?

Nous sommes de la même famille, nos missions sont complémentaires. Le syndicat a son rôle militant, de défense de la profession. Par contre, j’aime bien appeler le centre de formation « la maison des professionnels », car tous y sont les bienvenus.

La formation, c’est aussi une question de ressources humaines. Tu y es venue comment ?

Je me suis retrouvé en short-list en avril 2015 pour la création d’un bureau de l’Umih Formation à Dijon. On a depuis créé le centre de A à Z, avec pas moins de 70 formations dans notre catalogue.

En clair, cela représente quoi ?

Environ 120 stagiaires à Dijon et 300 sur l’ensemble de la Bourgogne-Franche-Comté. C’est une région à fort potentiel dans notre secteur. Et l’ouverture du centre me permet d’être au plus près des attentes de la population concernée.

« je me donnerai toujours les moyens de prendre du plaisir dans ce que je fais. »

Qu’est-ce qui marche dans le domaine de la formation ?

La vente additionnelle, tout ce qui concerne l’hygiène alimentaire, la gestion, l’installation…

Avec des actions plus ciblées parfois…

Nous avons ainsi créé le Permis de Bourgogne®, en exclusivité avec les experts en vin de la revue Bourgogne Magazine. En une journée, ce module de formation très ludique basé sur un questionnaire à choix multiples décomplexe les professionnels par rapport à la connaissance des vins de Bourgogne.

Au fait, thé ou café?

Café le matin, à fond, cinq ou six tasses ! Thé l’après-midi aussi

Entre deux cigarettes…

Et oui, je suis fidèle à une marque anglaise élégante,
qui commence par un D et finit par un L…

On ne peut pas être parfaite… En revanche, on est bien ici, non ?

J’aime bien me retrouver en famille à La Cloche, avec mes deux filles et mon compagnon, pour un brunch le dimanche matin.
Un petit cocktail après le spa me convient parfaitement aussi.
J’en suis une fervente cliente !

Dans cinq ans, tu te vois où ?

Je vis sans faire de plan sur la comète, mais je me donnerai toujours les moyens de prendre du plaisir dans ce que je fais. Dans une autre vie, pour aller jusqu’au bout de ma démarche,
je me vois bien assumer ma passion pour l’hôtellerie en passant
à l’acte, pourquoi pas.

À très bientôt Sonia… et merci pour ce moment.

Ce fut un plaisir partagé.


Umih Formation 21

11 rue Louis de Broglie à Dijon · 03 80 65 03 07

Sonia Michel · 06.32.23.40.O2

Partages

Vous aimerez peut-être aussi