Vous avez un doute ou un problème lié à la sexologie ? Notre spécialiste Sonia Bahouth vous répond.

J’ai eu un grave accident de voiture il y a un peu plus d’un an, qui m’a laissé de vilaines cicatrices sur le corps et notamment au niveau du bas-ventre. Cela me gêne beaucoup dans mes rapports intimes avec mon compagnon. Pourtant, il prend soin de me dire qu’il m’aime comme je suis, que cela ne le dérange pas… Mais j’ai quand même ce blocage en moi. Comment faire ?

Anonyme

Ces cicatrices sur votre corps vous rappellent la personne courageuse et battante que vous êtes ! Je ne sais pas si vous aviez entrepris un travail sur vous-même après cet accident. Il serait judicieux de le faire toutefois pour intégrer dans votre intériorité ce changement et accepter ce qui est. Ce moment d’amour où les corps communiquent et communient dans un langage sensuel érotique et spirituel recrée l’empreinte du plaisir de votre première fois ensemble. Tout s’efface, dans un cœur amoureux ! Alors lâchez prise, vivez ce moment magique et laissez donc votre corps resplendir de belles lumières et couleurs que vous imaginez à ce moment-là dans votre tête. Vous avez survécu et c’est l’essentiel.

Mon copain n’est pas très câlin et ne s’embarrasse pas des préliminaires. Je veux lui faire comprendre que j’ai besoin d’affection moi aussi mais je n’y arrive pas… Du coup, j’y mets un peu moins du « mien » quand nous faisons l’amour, il le ressent et cela commence à nous embarquer dans une horrible routine…

Emilie, Saint-Apollinaire

L’acte sexuel est un acte d’amour et de tendresse avant toute autre chose : le langage de deux corps. Exprimez à votre partenaire vos attentes sans lui reprocher son incompétence dans ce domaine. Proposez-lui de faire un massage érotique et d’une façon ludique guidez-le avec douceur et amour en lui expliquant ce que vous aimeriez qu’il vous fasse. Si vous continuez dans votre routine, vous risquez à la longue de bloquer votre propre désir et plaisir… N’hésitez pas à lui proposer également de faire une consultation chez un spécialiste. Le message passera plus facilement.

Je suis très pudique et n’envisage de faire l’amour que dans le noir, même si je suis avec mon copain depuis longtemps. Ce qui implique des situations cocasses où, sentant que cela va arriver, je pars éteindre la lumière ou fermer les volets en pleine journée… Quels conseils me donneriez-vous pour trouver peu à peu confiance en mon corps ?

Eve, Echenon

Je ne connais pas les raisons de vos blocages. Toujours est-il que vous auriez besoin de travailler sur votre schéma corporel et votre auto-estime pour apprendre à vous aimer et à vous sentir désirable et désirée. Le corps est le miroir de notre être le plus profond.

C’est par lui également que nous communiquons à l’autre nos émotions. Le regard se nourrit de ce ressenti et l’acte d’amour en a besoin pour durer et perdurer. Vous pourriez dans un premier temps demander à votre partenaire de jouer à vous bander vos yeux et à vous déshabiller avec sensualité au fur et à mesure.

Posez vos questions à notre sexologue qui
vous répondra dans notre prochain numéro.
contact@femmesenbourgogne.com

Partages

Vous aimerez peut-être aussi