À la marge du 46e Salon des Antiquaires (19-27 mai au Parc des Expositions), Denis Favier, collaborateur de l’antiquaire Patrick Damidot à Dijon, nous fait profiter de ses talents de décorateur : il démontre par A + B que l’antiquité et le contemporain se nourrissent d’un amour réciproque.

Par Caroline Cauwe / Photos : Christophe Remondière

Dans cet appartement des années 30, des pièces d’antiquités XVIIIe ou XXe ont été associées avec des objets contemporains de collection ou provenant de magasins de décoration. Notre société veut que l’on change régulièrement de tout et tout de suite. La décoration n’y échappe pas. À mon sens, il est hors de question de vivre dans un appartement-musée. Mon parti pris est de faire cohabiter des meubles « anciens » avec du vintage et des éléments plus actuels. Le contemporain met en valeur l’antiquité et réciproquement. Autour de la table LC6 de Le Corbusier, fauteuils Louis Ghost de Philippe Starck (Kartell), le tout Epokhé Dijon. Sur le meuble en palissandre Art Déco (Daisy Simon Paris), lampe Tati, Miroir All Saints (Kartell chez Louit Dijon), bougie Fornasetti (Epokhé) et plat Hermès (Saint Aubin Hermès Dijon). La bibliothèque, dessinée par Denis Favier et réalisée par Menuiserie Macaire, est agrémentée de photos d’Aaron Slims (Yellowkorner Paris), d’objets de chez Conran Shop Paris et de boutons de tirage Série Rare (Odéon Paris).


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partages

Vous aimerez peut-être aussi