C’est l’histoire d’une rencontre entre une agence de communication et votre magazine. Les esprits s’agitent, les idées fusent, et, sous la bienveillance de la Ville, le projet nait : Les Métropolitaines, le salon-événement pour toutes les femmes. Yuzu Communication et Femmes en Bourgogne vous donnent rendez-vous à Dijon dimanche 10 juin. Et ça va être bien.

Par Julie Letourneur / Photos : Jean-Luc Petit

Organiser un événement qui marque les esprits, dans le respect des valeurs défendues, telle est la mission qu’Océane Pietriga relève au quotidien. La fondatrice de Yuzu Communication a du panache et de la suite dans les idées, ce qui n’a heureusement pas échappé à Femmes en Bourgogne. Toujours prêtes à mettre ces dames en lumière, les deux équipes ont imaginé ensemble un salon pas comme les autres : Les Métropolitaines.

« Nous voulions valoriser les femmes ; un événement gratuit qui les plaçaient au centre du concept méritait d’exister. Il n’y en avait pas, alors nous l’avons imaginé », pose simplement la cofondatrice du projet, bien consciente que « les femmes s’imposent de plus en plus dans la société ». Dans ces conditions, « il était naturel d’accompagner leur épanouissement à notre façon ». Yuzu Communication et Femmes en Bourgogne ont donc mis leurs compétences en commun pour passer de la simple idée à sa concrétisation. Surtout, il fallait un lieu à la hauteur. À son tour séduite par l’événement, la Ville de Dijon a mis les magnifiques cours d’honneur et de Flore à disposition pour donner vie aux Métropolitaines. Rien que ça !

Océane Pietriga, cofondatrice de l’événement, s’est prêtée au jeu pour le shooting des Métropolitaines, mettant l’accent sur les tenues des multiples partenaires mode. Elle, Lise et Laurie avaient l’embarras du choix...
Océane Pietriga, cofondatrice de l’événement, s’est prêtée au jeu pour le shooting des Métropolitaines, mettant l’accent sur les tenues des multiples partenaires mode. Elle, Lise et Laurie avaient l’embarras du choix…

Plus de 50 exposants

Véritable concept store à ciel ouvert, Les Métropolitaines ne s’interdit rien et aborde de nombreux thèmes de façon interactive et ludique. « Les visiteurs trouveront ce qui peut correspondre aux femmes et pas simplement de l’idée que l’on s’en fait. Le but est d’accepter certains clichés tout en s’en éloignant, en allant plus loin dans la démarche, car aucune femme ne ressemble à une autre en réalité », précise Océane. De la mode sous toutes ses formes à la gastronomie en passant par l’habitat, la décoration, le bien-être, les activités manuelles mais aussi l’automobile, le sport et la vie professionnelle, Les Métropolitaines réunira plus de 50 exposants avides d’échanges. Il sera question de découvrir de nombreux produits et services, en flânant, sans obligation d’achat mais avec la possibilité de tester sur place.
Pour les organisateurs, une nouvelle fois, il fallait aller plus loin. « Faire vivre l’événement », comme le résume la professionnelle, ravie d’annoncer des défilés, conférences, massages, séances pilates, soins esthétiques, essais automobiles, exercices de développement personnel… On ne compte plus les animations prévues tout au long de ce prometteur dimanche 10 juin. Avec un peu de chance, vous pourrez même présenter la météo sur un plateau de France 3 Bourgogne-Franche-Comté, ou vous offrir une confrontation de haut niveau avec la gardienne de l’équipe du CDB. Boum, en pleine lucarne !

Solidarité féminine

Pour donner corps aux différentes opérations, le salon-événement a ouvert grand ses portes à ces héros du quotidien qui œuvrent pour l’intérêt des femmes. En fil conducteur, des associations locales telles que Solidarité Femmes et le Centre d’information sur le droit des femmes et des familles de Côte-d’Or seront donc de la partie pour écouter, conseiller, informer. Tout cela est essentiel. « Une tombola sera organisée sur la base de lots offerts par les exposants. Les bénéfices leur seront reversés », assure la pétillante miss Yuzu. Solidaire, dynamique, curieuse de tout et de toutes, professionnelle… La métropolitaine d’aujourd’hui devrait se reconnaitre dans cette première édition. Pas vous ?


En attendant d’être rejoints, ils seront présents dimanche 10 juin de 10h à 20h, à la cour d’honneur et cour de Flore du Palais des ducs et des États de Bourgogne :

• Mode : ICÔNE, Petit Baigneur, Le 4, Jolicaprice, Rinascimento, Adopte une Robe
• Carrière : CPME, K’Elles Énergies
• Culture : Le Consortium
• Habitat : Super U Arc-sur-Tille
• Bien-être : Le Richebourg Hotel & Spa, Le Spa by La Cloche
• Sport : Country Club de Norges, CDB
• Partenaires médias : Mag de la Nuit, France Bleu, France 3, Dijon-Beaune Mag
• Associations : Solidarité Femmes, CIDFF
• Restauration et gastronomie : Ricard, Le Bar by La Cloche
• Partenaires premium : Dijon Métropole, OGMA, AVS Communication
… et vous ?

www.metropolitaines-dijon.com


Coupe-vent Jott (Jolicaprice)
Robe Colibri Collection printemps/été, 100% viscose (Le Petit Baigneur) / Sac Longchamp (Jolicaprice)
Robe Colibri Collection printemps/été, 100% viscose (Le Petit Baigneur) / Sac Longchamp (Jolicaprice)
Robe de cocktail noire dos nu (Adopte Une Robe) / Minaudière Michael Kors (Jolicaprice)
Robe de cocktail noire dos nu (Adopte Une Robe) / Minaudière Michael Kors (Jolicaprice)

Remerciements

Modèles : Océane, Lise et Laurie
Habillage : Le Petit baigneur (52 rue du Bourg), Rinascimento (3 place Bossuet),
 Le 4 (4 rue Quentin), Icône (24 rue des Godrans), Adopte une robe (28 rue Ernest Petit) et Jolicaprice (33 place Bossuet)
Coiffure à domicile : Laura Berardi
Maquillage : Meriem Beghdadi
Photographie : Jean-Luc Petit
Spots : Brasserie Le BHV (place de la Libération), Tour Philippe Le Bon, Palais des États et des ducs

Remerciements particuliers à la Ville de Dijon,
pour son aimable autorisation à shooter depuis la tour Philippe Le Bon.

Partages

Vous aimerez peut-être aussi