Une magicienne du poil ! À Fontaine-lès-Dijon, Jeanette a renoué avec sa passion des animaux en ouvrant son salon de toilettage Abracadachien. La bienveillante trentenaire jongle avec tondeuse  et ciseaux pour rendre nos toutous tout doux. Et c’est déjà beaucoup.

Par Julie Letourneur / Photo : Christophe Remondière

Jeanette, avec un seul n ! Le prénom n’est pas classique, elle le revendique. Son premier contact avec le monde médico-animal l’est un peu plus : comme beaucoup d’autres jeunes filles, elle s’est longtemps imaginée vétérinaire avant d’être refroidie par la souffrance quotidienne des petites bêtes. La vie est ainsi, Jeanette a changé de voie. Serveuse pendant des années, elle a fini par revenir à ses premières amours. « En vieillissant, j’ai préféré abandonner ma vie nocturne et travailler au contact des animaux, explique posément la jeune femme, qui a suivi des mois de formation pour s’offrir ce nouveau destin. En tant que toiletteuse, je leur fais plus de câlins que de piqûres ! »
Comment lui donner tort. Adieu les clients qui aboient, bonjour les toutous tout touffus ! Dans son salon de Fontaine-lès-Dijon (tout beau tout neuf, avec un logo hyper trendy), la coiffeuse-manucure accueille déjà son lot d’habitués et reste ouverte à bien d’autres défis pileux… dans une certaine limite. « Je n’ai pas peur quand un chien arrive plein de nœuds. Il n’y a jamais de cas désespéré. Par contre,  je travaille dans le respect de l’animal, ne serait-ce que vis-à-vis de la douleur, donc s’il est préférable de le raser, je le fais avec l’accord de son maître ou sa maîtresse. »

Le bien-être avant tout

De la même façon, un animal a parfois besoin de faire des pauses. Elle l’assure, Jeanette n’est pas là pour couper et raser à la chaine. Alors elle n’hésite pas à prendre le temps qu’il faut. « Mon souhait, c’est que le chien soit content de revenir, qu’il remue la queue quand on se retrouve ! » Voilà en effet un bon indicateur. C’est qu’elles sont contentes, ces petites boules de poil, de retrouver leur coiffeuse attitrée. Naturellement douce et empathique, la Dijonnaise tranquillise tout le monde et prend très soin de l’esthétique. Car si elle assume volontiers ce petit grain de folie artistique, Jeanette refuse les missions trop loufoques : teintures excentriques et autres coupes au gel, très peu pour elle.
Le bien-être canin est d’ailleurs son cheval de bataille. Pro jusqu’au bout des ciseaux, elle conseille volontiers les bons soins de deux magnétiseurs habitués à travailler avec les animaux, en complément d’éventuels soins vétérinaires. « Prendre soin de son chien passe aussi par son alimentation. J’ai choisi de proposer des produits naturels, sans conservateurs, ni ajouts, ni colorants. » La marque suédoise Husse, qu’elle propose en exclusivité à Dijon, répond à cette exigence du quotidien de la même façon que ses répulsifs à parasites disponibles au salon, « faits à base d’huile essentielle ».

Coucouche panier !

Jeanette pousse la démarche jusqu’au bout : elle se rend régulièrement à la SPA pour rafraichir les coupes de quelques locataires, dans l’espoir de favoriser les adoptions. « C’est humain de préférer ce qui est beau et qui sent bon », résume la trentenaire, fière d’avoir contribué à faire des heureux : il y a peu, une petite chienne passée entre ses mains a rejoint une nouvelle famille.
Généreuse, la magicienne d’Abracadachien trouve aussi son épanouissement dans la création artistique. Et commercialise des paniers qu’elle crée pendant son temps libre, au gré de son inspiration et de ses trouvailles. « Chaque pièce est unique, certifie l’inspirée toiletteuse. J’ai transformé un pneu en fauteuil à cordage façon fauteuil Emmanuelle ou un tonneau de vin en confortable caisse avec un coussin moelleux réalisé par ma mère. » Oh my dog ! Le rendu est spectaculaire et donnerait envie à n’importe quel copain canin de « faire coucouche panier ». Jeanette, avec un seul n, en prend le pari !

Partages

Vous aimerez peut-être aussi