J’ai des pulsions répétitives qui me donnent envie de faire l’amour. Cela fait parfois peur à mon copain sachant que je veux aboutir au rapport, sinon cela me procure un mal intérieur. Que faire pour calmer cette libido exacerbée ? Anonyme (Dijon)

Il y a différentes raisons qui peuvent créer cette envie incessante, ces pulsions pouvant faire fonction de réassurance dans votre capacité à être aimée et désirée par l’autre. Je ne connais pas votre histoire personnelle ; toutefois une enfance dépourvue de tendresse et d’affection peut-être à l’origine de ce mal être. Le toucher est un stade très important pour le bébé. Si les besoins affectifs et tendres de l’enfant ont été bafoués, il grandit avec ce manque. L’inconscient inscrit cette empreinte et pour se sentir à nouveau aimé, il faudrait sans cesse recommencer. Travailler en thérapie sur votre sécurité intérieure et sur les premiers liens d’amour va vous permettre d’apaiser ces envies. Vous pouvez ensemble réapprendre à toucher et être touché à travers des exercices de sensualisation (caresses et jeux sans pénétration) qui faciliteront les retrouvailles tendres et complices avec votre partenaire. Lier l’affection à l’érotisme est la clé.

Ma femme s’est découvert des fantasmes avec lesquels je ne suis pas en phase. Je respecte son envie d’épanouissement : je me suis forcé une fois à « jouer » comme elle l’entendait mais n’ai pas envie de recommencer. Elle l’a très mal pris et fait un blocage à l’idée de revenir à des rapports plus « conventionnels ». Je me sens dans une impasse… Jérôme (Longvic)

Le respect des envies est un point essentiel dans la relation à deux. Expliquez-lui à nouveau ce qui vous dérange ou rebute dans ces jeux. Les fantasmes sado-maso ne peuvent se vivre que dans un consentement mutuel, autrement le désir et le plaisir risquent d’être bloqués. Votre femme a probablement évolué et s’est libérée de certains tabous et interdits. Pour répondre à son besoin d’épanouissement, il vous faudrait agrémenter votre panel fantasmatique…. Peut-être pourriez-vous trouver ensemble un compromis et vivre occasionnellement ses fantasmes sans pour cela bannir de vos rapports vos premiers jeux qui ont tissé à l’origine votre histoire d’amour et votre sexualité ? Vous pouvez consulter en couple pour vous faire aider, retrouver un terrain d’entente pour sortir de l’impasse.

Mon compagnon m’a trompée il y a 2 ans et j’ai choisi de lui pardonner par amour. Nous sommes épanouis, allons avoir un enfant, mais chacun de nos rapports déclenchent en moi un profond sentiment de malaise après coup. Il m’arrive d’en pleurer sans trop que je sache pourquoi. Cette situation nous fait souffrir tous les deux. Avant d’en discuter plus intimement avec une spécialiste, j’aimerais savoir quelles sont les explications possibles. Anonyme (Chalon-sur-Saône)

La tromperie de votre partenaire a probablement réveillé des événements enfouis de votre vie. Un père ou une mère volage ? Un adultère passé ? Une blessure de trahison ? Une souffrance vécue ? L’événement présent est douloureux mais il n’est pas le plus important. Il vient réveiller une émotion enfouie d’un événement ancien qu’on a cru terminé. Après l’acte, ce sentiment entre en résonance avec l’émotion du traumatisme occulté et crée le débordement. L’hypnose est un outil très intéressant pour travailler ce genre de problématique. N’hésitez pas à en parler à un spécialiste pour faire le deuil de ces traumatismes afin de trouver la sérénité.

Sonia Bahouth 

Docteure en Psychologie Clinique et Psychopathologie (PhD), psychologue clinicienne, psychothérapeute, sexologue clinique, hypnothérapeute

Partages

Vous aimerez peut-être aussi