Revivifié par les beaux jours et l’entrain de ses équipes, le MuséoParc Alésia aborde la saison estivale avec quantité de nouvelles propositions. Michel Rouger, le directeur du site d’Alise-Sainte-Reine les commente point par point.

Photos : Christophe Remondière, sauf mention contraire

Murder party

« Une première pour nous ! Le scénario ? Un chercheur que l’on a l’habitude de voir à Alésia est retrouvé assassiné avec une épée de la collection. Les visiteurs doivent mener l’enquête et résoudre l’énigme grâce au concours de témoins au gré de leur cheminement. Nous voulons attirer un autre public, à la fois friand de ce genre d’expérience et désireux de découvrir le MuséoParc d’une manière originale. C’est d’autant plus intéressant dans la compréhension du site que l’enquête sera à la fois menée au centre d’interprétation et sur le site des vestiges. »

Samedi 14 juillet et mercredi 15 août

Legio Expedita

« Le rendez-vous est donné quatre fois par jour entre les lignes de fortifications. Nos anciennes démonstrations de combats avaient vécu ; nous nous orientons aujourd’hui vers quelque chose de plus théâtralisé avec l’expertise d’Acta, un partenaire de longue date. C’est l’histoire d’une recrue gauloise qui intègre une unité de la légion romaine. C’est l’occasion d’expliquer l’usage des armes, l’entraînement au combat mais aussi l’organisation de la vie quotidienne avec ses inévitables corvées. Quelque chose de ludique et toujours très didactique, car nous continuons de faire passer des informations dans un concept léger en l’espace de 30 minutes. »

Tous les jours de l’été, à 11h, 14h, 16h et 18h.

©D.R.

 

Expo’Apéro

« Chaque samedi, rendez-vous est donné en fin de journée. Tout commence par une visite guidée de l’exposition, puis nous nous retrouvons sur le toit, en terrasse, où nous attendent des producteurs locaux, engagés dans la démarche Auxois Naturellement. Nous aurons des produits différents chaque samedi, et une rotation régulière de producteurs venus expliquer leur travail. C’est quelque chose que nous avons déjà expérimenté et qui reçoit toujours un excellent accueil. Et franchement , je vous conseille l’ambiance du toit terrasse en fin de journée ! »

Les samedis à 18h30.

Cinéma en plein air

« L’animation s’adresse aussi bien aux touristes qu’aux locaux voulant occuper leur soirée estivale. C’est une offre complète qui commence par un petit concert, les visiteurs apportent leur pique-nique pour poursuivre, avant la projection d’un film. C’est toujours magique ! Nous avons choisi deux films grand public pour toucher toute la famille. Mais pas n’importe lesquels, puisqu’on a voulu faire écho à notre exposition sur le Coq (lire encadré) : nous donnerons à voir le célèbre Chicken Run et un dessin animé québécois moins connu, le Coq de Saint Victor. »

Le 21 juillet et le 18 août à partir de 20h30.

Légionnaires en herbe

« Les enfants peuvent se glisser dans la peau d’un légionnaire ou d’un guerrier gaulois. Rien ne manque, casque et bouclier, tout équipé ! Ça fait mouche à chaque fois, car les enfants prennent un malin plaisir à se plonger dans la vie des soldats ! »

Pendant les vacances d’été, du lundi au vendredi à 14h.

Coq, Animal et emblème

©D.R.

Pour la première fois, le Muséoparc d’Alésia s’associe au Musée Buffon de Montbard pour proposer une exposition en deux volets sur le thème du coq. Le Musée et parc Buffon explore l’anatomie et la provenance du coq, son rapport à l’homme et sa représentation dans les arts. Le MuséoParc Alésia retrace lui l’histoire de cet emblème non officiel de la France de l’époque gauloise à aujourd’hui. Avec cette question : pourquoi les Gaulois sont-ils associés au coq symbole de la France ? Il parait que c’est à cause des Romains ! Entre Montbard et Alise-Sainte-Reine, vous trouverez toutes les réponses jusqu’au 30 novembre dans cette exposition ludique et familiale.

 

Partages

Vous aimerez peut-être aussi