Plus rien à faire du tout ? Presque. Maître Olivia Colomes nous engage à être prévoyant pour partir sereinement sous le soleil des tropiques.

Par Maître Olivia Colomes, avocate au barreau de Dijon

En cas de perte de bagages à l’aéroport

Faites, sans attendre, une déclaration de perte auprès du service bagages de votre compagnie aérienne ou de l’aéroport. La compagnie aérienne est responsable de vos bagages depuis leur enregistrement jusqu’à leur restitution. Si vos bagages ne sont pas retrouvés, les compagnies proposent généralement un forfait d’indemnisation que vous avez le droit de refuser et pouvez réclamer une somme calculée sur votre préjudice réel.

Lorsque votre séjour ne correspond pas du tout à ce que vous aviez réservé

Lors de la réservation, pensez à imprimer le descriptif complet de votre séjour. Sur place, ménagez vos preuves en recueillant les coordonnées d’autres voyageurs qui pourront témoigner. Les photos sont un bon moyen d’illustrer les témoignages. À votre retour, adressez-vous au voyagiste qui vous a vendu le séjour : c’est lui qui répond de tous ses prestataires ( art L. 211-16 Code de tourisme). Si vous pensez avoir été délibérément manipulé par le voyagiste, vous pouvez également déposer plainte pour publicité mensongère.

Lorsque le prix de votre séjour augmente sans raison

Cela est légal, à condition que votre contrat de réservation le prévoit et mentionne précisément les modalités de révision du prix de votre séjour. Cela peut être le cas pour le coût des transports (variation du prix des carburants) ou la variation des taux de change ( art L. 211-12 Code de tourisme). En revanche, le prix ne peut plus faire l’objet de la moindre majoration au cours des 30 jours qui précèdent la date de départ prévue.

Couverture des accidents qui surviennent à l’étranger

Une précaution est à prendre avant tout départ à l’étranger : vérifier s’il existe un accord entre la France et votre pays de destination. Il est généralement préférable pour vous que votre indemnisation puisse avoir lieu en France et puisse être régie par la loi française, laquelle est souvent plus favorable en terme d’indemnisation. Au moment de votre réservation, l’agent de voyage doit également vous proposer un contrat d’assistance destiné à prendre en charge vos frais de santé en cas de maladie ou d’accident et éventuellement vos frais de rapatriement. Avant de souscrire l’assurance proposée par votre voyagiste, pensez à vérifier l’étendue de la couverture avec votre assureur habituel.

 

Partages

Vous aimerez peut-être aussi