De leurs mains expertes, elles tiennent les espaces spas de l’Holiday Inn Toison d’Or et du Vertigo. Agathe, Sabrina et Sarah sont les garantes de notre évasion à Dijon. Leur portrait éclaire le rôle qu’ont ces « cocooneuses » du quotidien.

Photos : Christophe Remondière

Elles se connaissent et sont complices. Cela se sent vite. Agathe et Sabrina, le duo de spa managers du Vertigo, ont déjà fait profession commune, du temps où la première travaillait en alternance dans l’institut dijonnais créé par la seconde. Leurs chemins se sont séparés ; Agathe a connu le tout début de l’aventure Vertigo, le 1er avril 2015. Au moment de son congé maternité, sa remplaçante temporaire était toute trouvée : « J’étais à la croisée des chemins, la quarantaine approchant, je m’interrogeais sur mon avenir et ce poste est tombé au bon moment », se rappelle sa collègue Sabrina, qui n’a plus quitté le spa depuis septembre 2016.

Prodigieuse !

Ce genre de choix, on ne le regrette pas. Car l’espace bien-être est devenu incontournable dans ce bel établissement, qui ne se prive pas de capitaliser dessus. « L’hôtellerie est venue chercher notre métier », contextualise l’experte, toute heureuse de profiter de la franchise Nuxe au quotidien. Cette marque haut de gamme a construit sa renommée sur la base de sa fameuse Huile Prodigieuse®. La success story de sa fondatrice Aliza Jabès est passionnante, ce qui ne déplaît pas au spa franchisé, qui propose une gamme complète de soins pour madame comme pour monsieur. « La gamme bio est un succès, celle à base demiel aussi » renchérit Agathe, avant d’en dire autant pour la gamme masculine. Car ces messieurs « prennent soin d’eux, sans complexe ou peur d’être victime du cliché du métrosexuel. Chacun vient ici en toute décontraction, sans pression sociale vis-à-vis du corps. » À la bonne heure !

Petit nuage

Au Vertigo, tout est là pour ça. « On se croirait sur un petit nuage », commente le duo qui officie au quotidien sous les jolies voutes de l’hôtel. Difficile de lui donner tort  : rideaux blancs transparents, tons clairs, espaces feutrés… L’ambiance est propice à la décontraction (le contraire aurait été étonnant) et le spa offre bien d’autres possibilités avec le sauna-hammam, l’agréable piscine et la salle de fitness. « C’est un spa typiquement urbain, dans l’esprit chic à la française, tout en sobriété et avec un état d’esprit abordable », argumente Sabrina, qui peut compter sur une clientèle restée fidèle après toutes ces années de soins et de bons mots. Bien sûr, il y a aussi les couples de touristes, qui s’offrent une escapade cocooning le week-end et un repos mérité dans l’une des 42 chambres du dessus. « Les clients de l’hôtel sont toujours ravis, observe Agathe, ils nous parlent souvent avec enthousiasme de la déco originale et de la qualité des lits ! » Ce à quoi la Dijonnaise répond qu’elle est, à sa manière, la dernière touche de la maison. Toujours dans la juste mesure des choses, sans jamais trop en faire. Ainsi fonctionne le binôme. Question de complicité.

AVEC CECI ?

Le Pornstar Martini est un cocktail devenu classique ces quinze dernières années. Estival et pétillant, il forme un accord élégant entre la vanille, la passion et le champagne. Vous pouvez en profiter à l’Embassy Bar via une offre d’été jusqu’au 10 septembre : soin visage aux fleurs Nuxe (30 min), accès à l’espace détente (sauna/hammam/piscine intérieure) et cocktail de votre choix à l’Embassy Bar pour seulement 49 euros !


Elle a 22 ans et déjà la parole est claire, posée, pragmatique. Sarah est la spa manager de l’Holiday Inn Toison d’Or depuis janvier et on la croirait ici depuis bien longtemps. C’est que cette Langroise a déjà connu la rigueur de beaux établissements azuréens, en période de vacances, pendant que ses copines partaient dorer au soleil. « L’âge n’est pas une barrière », estime l’ancienne élève de l’école dijonnaise Futura. C’est ce que lui a notamment enseigné son poste d’assistante manager du côté de Sophia Antipolis. Maturité, curiosité et sens des responsabilités sont en toute circonstance les meilleurs guides. Voilà pourquoi la pimpante Haut-Marnaise est arrivée ici, dans ce spa cosy que l’on gagne en traversant le superbe espace terrasse-piscine de l’hôtel. Charmant !

Véritable institut

Espace hammam, sauna, douches sensorielles, cabine de massage… Il y a ici tout ce qu’il faut pour satisfaire une clientèle plutôt « business » (mais pas que) qui prend le temps de se détendre. Car le spa est un véritable institut : ongles, épilation, soins amincissants… Homme ou femme, la palette des soins est complète. Sarah n’avait « encore jamais vu ça dans un spa » et s’en accommode bien. D’autant que « l’accès handicapé et les tables bien adaptées » sont un confort pour tous. Et Ahava, dans tout ça ? La marque de cosmétique choisie par Holiday Inn Toison d’Or « interpelle la clientèle, qui se montre souvent curieuse de ces produits à base d’actifs naturels et minéraux de la mer Morte ». Montée en gamme après une première vie en pharmacie et parapharmacie, Ahava s’est « très tôt positionnée sur des techniques émergentes, comme le masque au charbon il y a quelques années ».
Les dames sont conquises par le soin signature, union d’un gommage au beurre de sel, d’un enveloppement de boue minérale et d’un massage du dos. Les artistes aussi. Face à la mer, l’équipe de Calogero s’en souvient encore après sa tournée dijonnaise. On la comprend : Sarah et son employeur ne laissent rien au hasard.

Dépasser le cliché

Aussi, la jeune femme estime « dépasser le cliché de la masseuse aux formules toutes faites » et dont le sourire serait l’argument principal. Il y a le savoir-faire, discret et précis, dont témoigne cette formation en protocoles de soins Ahava. Il y a aussi tout ce qui ne se voit pas : les décisions marketing, la gestion des stocks, le management humain, la relation à l’autre… Au bout du compte, Sarah sait qu’elle porte « la responsabilité du séjour du client » entre ses mains expertes. Elle le fait avec une grande conscience professionnelle. Tout est clair, posé, pragmatique.

AVEC CECI ?

L’espace Light Bar de l’hôtel dijonnais est surprenant. On peut y voir la ville au plafond ! Pour l’été, le bar vous propose le cocktail par excellence : un Moscow Mule, savant mélange de vodka Grey Goose, ginger beer et citron vert. À déguster pourquoi pas en profitant de l’offe d’été : un cocktail de votre choix + un gommage « beurre de sel » suivi d’un massage (45 min) +  accès à l’espace détente pour 49 euros !

 

Partages

Vous aimerez peut-être aussi