Globalgeonews est le quotidien digital d’informations dédié aux grands enjeux de ce monde, lancé par le Grand reporter bourguignon Emmanuel Razavi avec une équipe de grandes signatures internationales. En un an le média, qui s’est fait remarquer pour sa défense de la cause des femmes, est déjà une référence.

A l’origine, Emmanuel Razavi avait réunit une quarantaine de grands reporters et d’analystes pour créer un site d’infos dédié à l’actualité internationale et à la géopolitique. Son constat était simple : « l’info en continu racontée et répétée en plateau, par des experts qui connaissent à peine les pays dont ils parlent, cela finit par lasser les gens. Il faut renouer avec le terrain, faire la preuve de ce que l’on avance par les faits, mais aussi par l’image ». Il faut dire que le reporter globe-trotter bourguignon sait de quoi il parle, puisqu’il a sillonné le Moyen-Orient durant des années pour le compte de grands médias comme Arte, Planète, France 3, Le Figaro Magazine, Valeurs Actuelles ou Paris Match, Politique Internationale, avant de créer son agence de presse, à l’origine du site globalgeonews. « Au tout début de l’aventure, notre cible d’abonnés étaient les médias et les entreprises. Mais nous avons été très vite sollicités par le grand public qui était intéressé par notre contenu, très en phase avec les réalités de ce monde. Nous avons donc décidé de lancer une nouvelle version, plus ouverte, encore plus internationale … et très citoyenne ».

Présents dans plus de 30 pays, la cinquantaine de grands reporters et analystes de globalgeonews viennent des horizons sociaux, culturels et politiques les plus divers. Ils ont pour beaucoup d’entre eux reçu les nominations ou prix les plus prestigieux du journalisme international.

« Le droit des femmes, l’un des baromètres d’une démocratie ».

Grands reportages vidéos, analyses et interviews sont les 3 pierres angulaires de ce site qui décrypte l’actualité politique, économique et sociale du monde réel, ouvert à toutes les sensibilités.

«  Notre souhait, c’est de permettre aux citoyens de penser et de préparer le monde de demain, en les interpellant sur la façon dont il fonctionne, et en le décryptant avec des mots simples. Aujourd’hui, presque tous les médias traditionnels racontent la même chose, chacun ayant son positionnement idéologique. Chez nous, toutes les tendances politiques sont représentées, et nos abonnés peuvent nous faire part des thèmes qu’ils veulent que l’on aborde. Indépendants, nous ne sommes les dépositaires d’aucune idéologie et nous défendons le principe d’une information libre, exigeante et sans tabou » explique Peggy Porquet la rédactrice en chef qui officie aux côtés d’Emmanuel Razavi.

Les nouveaux reportages sont décapants, traitant autant des opérations clandestines de la CIA en Syrie et de la façon dont elle a financé les islamistes, que des raisons sociologiques du recul des seins nus sur les plages françaises, ou du suicide des petits patrons. Emmanuel Razavi explique : « Nous défendons des valeurs comme l’environnement, mais sommes aussi très au fait des combats pour les libertés de la femme dans le monde. Nous avons récemment réalisé une enquête qui alerte sur le recul des liberté des femmes en France dans certains quartiers, en interrogeant sur le fait que des femmes vont en prison en Iran parce qu’elles refusent de porter le voile, quand ici certaines veulent l’imposer. Les droits des femmes, comme la liberté de la presse, sont l’un des baromètres de la démocratie ».

 Les vidéos, les textes et les photos de globalgeonews.com sont d’une qualité exceptionnelle. Globalgeonews, avec son côté Newsweek à la française, est déjà en train de devenir une référence de l’information. Emmanuel Razavi conclue : « avec Globalgeonews, nous parlons du monde réel. En matière de politique, nous n’avons pas peur d’aborder l’envers du décor, sans nous préoccuper du qu’en dira-t-on. Nous donnons la parole à d’autres personnes que celles que l’on voit à longueur de journée dans les journaux ou à la télévision, et qui font de l’entre soi. Chez nous, tous les courants peuvent s’exprimer. Nous sommes, simplement, un média libre et de grande qualité».

Partages

Vous aimerez peut-être aussi