Que vous veniez jeter un coup d’œil ou vous faire plaisir, Chantal Clerc, à la tête de la bijouterie Gautheron, vous réserve un accueil convivial. Elle organise des moments privilégiés pour ses clients ou pour mettre en valeur les marques qu’elle défend dans sa boutique, écrin aux mille et une merveilles.

Par Julie Letourneur
Photo : Christophe Remondière

Quand les marques que nous proposons me reçoivent, elles me plongent dans un autre univers. À mon tour, je veux rendre de cette magie à mes clients. » Chantal Clerc conçoit le commerce bien au-delà de la classique notion de vente. Elle propose des marques qu’elle défend ardemment pour leur savoir-faire et la beauté qui en résulte. Mais elle insiste aussi pour tisser un lien particulier avec les personnes qui entrent dans son magasin. Un sourire, un café, une gourmandise, un conseil sur-mesure… L’accueil prime à la bijouterie Gautheron. « La sécurité nous oblige à présenter une façade froide mais, dès que l’on entre dans la boutique, je suis attachée à la dimension conviviale, aux valeurs d’une entreprise familiale. » La bijoutière veut offrir une expérience à part entière à ses clients, qui dépasse la simple invitation à boire un cocktail dans son magasin. Tout au long de l’année, elle imagine ainsi des rendez-vous originaux comme elle l’a fait depuis qu’elle a repris l’emblématique bijouterie dijonnaise.

Le 5 février 2019 : relation de bon voisinage. Attachée à son rôle de commerçante, Chantal Clerc a d’abord voulu découvrir ses homologues du centre-ville. « C’était l’occasion de faire une pause dans une actualité sociale impactante pour nos professions mais aussi de me présenter. Je voulais donner à voir la boutique et faire découvrir les produits haut de gamme de nos collections phares. » Parmi les marques qui contribuent à la renommée de la bijouterie Gautheron, Breitling figure en bonne place. Ainsi, près de 150 personnes, commerçants, hôteliers et restaurateurs dijonnais, ont accepté son invitation et vécu une rencontre inattendue avec la patrouille Breitling. Pour cette soirée, la maison Messica avait quant à elle prêté des pièces de moyenne joaillerie dont la valeur était estimée de 15 000 à 30 000 euros. Sous un plafond fleuri, les invités se sont initiés au savoir-faire de l’horlogerie avant de croiser les doigts pour être tirés au sort et repartir avec la montre Breitling ou la bague Messica offerte.

Le 14 mars 2019 : regard jeune pour commerce historique. Si la bijouterie Gautheron s’adresse à une clientèle de tous âges et de tous horizons, avec une palette de prix oscillant du petit plaisir raisonnable ou coup de cœur coupable, Chantal Clerc veut le faire savoir. Dans cet esprit, elle a invité une trentaine d’influenceurs à venir à la rencontre du lieu mais aussi de sa conception du commerce. « Je voulais les faire entrer dans la maison Gautheron, qu’ils puissent voir la vie de la boutique, notre façon d’être. » Qu’ils aient 1 000 ou 20 000 followers, ces représentants de la jeune génération ont ainsi pénétré dans une bijouterie décorée pour faire ressortir la convivialité si chère à la commerçante. « Un tapis, quelques fauteuils et des plateaux de sushis ont contribué à créer l’ambiance bonne franquette qui me tient à cœur derrière nos vitrines. » Chaque invité est reparti avec un bracelet de la marque Dodo, tendance et facile à porter. « Ces influenceurs ont pu découvrir le travail de notre maître horloger et voir que nos métiers reposent sur un savoir-faire exceptionnel. » Pour finir de convaincre ce jeune public que la joaillerie et la bijouterie ont toute leur place dans le XXIe siècle, Chantal Clerc lui a présenté l’Augmented Paper de Montblanc, un bloc-notes qui allie le plaisir de l’écriture à la praticité du numérique. Mais bien que cette innovation soit des plus remarquables, c’est bel et bien Chantal Clerc, son équipe et sa vision de la bijouterie qui ont séduit les influenceurs d’aujourd’hui.

Le 14 avril 2019 : une marque phare à Dijon. Autour des marques qu’elle propose et des clients qui les apprécient, Chantal Clerc pense des événements sur-mesure. Elle a ainsi conduit une soixantaine d’amateurs de Breitling à savourer un brunch à l’aéroport de Dijon. « Nous étions entourés des jets de la patrouille et nous avons pu échanger avec les pilotes. » En partenariat avec Image Photo, un autre commerçant du centre-ville, la bijouterie Gautheron a associé la beauté des montres à celle du site et a ravi les passionnés de photographie.

Avant la fin de l’année : des marques pour surprendre davantage encore. Chantal Clerc a plus d’un tour dans son sac quand il s’agit de faire vivre une expérience unique à ses clients. Elle prévoit déjà de convier les amateurs d’art ou de la marque Freywille à un apéritif original. « Cette maison a le droit de reproduire des œuvres d’artistes comme Van Gogh, Monet, Klimt ou encore Mucha et Undertwasser. J’ai donc pensé à concilier la marque avec un haut-lieu du patrimoine local. » La bijoutière souhaite faire mieux connaître le savoir-faire artisanal de cette manufacture réputée. « Pour plus tard, j’ai en tête quelque chose autour de la marque italienne Pomelatto. » La commerçante voit encore plus loin avec d’autres projets pour surprendre ses clients et les Dijonnais(es), de sorte que chacun puisse toucher du doigt cet univers de luxe et avoir des paillettes plein les yeux.

61, rue de la Liberté à Dijon
03 80 30 16 62
www.bijouteriegautheron.fr

Partages

Vous aimerez peut-être aussi