Sur un marché très concurrentiel, Estelle Michel a fait de la gestion des risques en entreprise et du soutien aux collectivités territoriales l’axe de développement de son agence MMA, forte d’une équipe 100 % féminine. Installée au cœur de Dijon, place Bossuet, elle rayonne ainsi, en faisant preuve d’écoute et de réactivité, sur toute la Bourgogne.

Par Michel Giraud
Photo : Christophe Remondière

« On assure bien quand on connaît bien. » D’emblée, Estelle Michel évoque le relationnel, le lien fort qu’elle souhaite établir avec ses clients : « Pas tous les jours facile d’être assureur, il y a beaucoup de préjugés, mais la confiance s’obtient par l’écoute et la réactivité, en plus bien sûr de la compétence ». À 46 ans, cette mère de deux enfants, bourguignonne d’origine, née pourtant en Alsace et voyageant tout au long de sa jeunesse « au gré des mutations de [ses] parents » , a décidé de se lancer, de se mettre à son compte, en reprenant, en janvier dernier, l’agence MMA de la place Bossuet à Dijon : « L’assurance, c’est mon quotidien depuis 2004, mais depuis longtemps j’avais cette envie de m’installer, car c’est un domaine que j’aime, qui m’apporte sans cesse de la nouveauté. » Dans un domaine très concurrentiel, Estelle Michel a fait le choix de se tourner vers les entreprises et les collectivités. Une orientation en réalité prise par son prédécesseur, qu’elle a décidé d’assumer à son tour : « Nous nous orientons à 70 % sur les risques des entreprises et des collectivités. C’est un fonctionnement atypique dans le milieu de l’assurance, même si d’autres agences ont cette spécificité dans le département. Le professionnel a besoin d’une réelle expertise technique, souvent adaptée à des spécificités de secteur. Les collectivités aussi, d’autant plus dans les petites communes où les élus doivent tout gérer, nous sommes un point d’appui important pour eux. » Et l’agence MMA Bossuet d’avancer quelques beaux clients comme le musée des Beaux-Arts de Dijon ou La Vapeur.

« J’adore ici la complexité du génie des architectes. Je pense justement au bois brûlé et aux métaux rouillés de La Vapeur, qu’ils nous ont demandé d’expertiser et d’évaluer. On assure aussi beaucoup de chefs d’entreprise qui font de l’export. LogiYonne par exemple qui exporte du bois au Vietnam, pour laquelle nous assurons le transport à travers les océans. Nous faisons du sur- mesure, c’est passionnant, j’adore ça ! » Trois collaborateurs épaulent Estelle Michel au quotidien, ou plutôt collaboratrices puisque l’agence est 100 % féminine :

« Mes clients, je suis capable de tous les appeler par leur prénom. L’écoute, la rencontre, c’est notre quotidien, c’est le socle de la réussite. »

Véronique est un pilier par son expertise dans la gestion des sinistres ; c’est elle aussi qui coordonne la production. Adeline est, elle, attachée d’agence, en charge des risques professionnels et des entreprises. Alors qu’Anaïs est chargée de clientèle particuliers. Quant à elle, Estelle Michel travaille en transversal. « Nous avons pour chaque client une interlocutrice dédiée, avec une vraie expertise, un suivi. C’est l’assurance de fournir une réponse efficace et adaptée. Notre force, c’est que nous instruisons nos dossiers en agence, ce qui n’est pas le cas de toutes les compagnies. Notre back office est en France, à Strasbourg, qui est notre secteur de rattachement. Nous instruisons donc, nous missionnons les experts, nous suivons les dossiers, nous accompagnons nos clients pour bien déterminer les responsabilités. On se déplace aussi. Mes clients, je suis capable de les appeler par leur prénom. L’écoute, la rencontre, c’est notre quotidien, c’est le socle de la réussite. »

Pour être toujours plus efficace, Estelle Michel continue de se former régulièrement comme en 2009, année pendant laquelle elle a obtenu un master en analyse des risques industriels, spécialité incendies. « Je veux être en mesure de proposer une réponse adaptée à chaque cas. Je ne veux pas avoir à dire à mon client : “Non désolée, ce n’est pas garanti”. »

Partages

Vous aimerez peut-être aussi