Un assureur mutualiste qui vous connaît par cœur (ou presque). Proche de vous. Qui s’inquiète de vous, de votre santé, de votre famille. Si vous le cherchez encore, c’est que vous n’avez pas poussé la porte de l’agence dijonnaise de la Mutuelle de Poitiers Assurances, dirigée par Anne-Laure Bauchet. Rencontre avec une fervente défenseur de l’esprit mutualiste.

Par Patrice Bouillot
Photo : Christophe Remondière

Ce qui frappe, quand on pousse la porte de l’agence dijonnaise de la Mutuelle de Poitiers, c’est le calme qui y règne, constrastant avec l’animation de la place Darcy sur laquelle elle est installée. Un emplacement privilégié, pour un assureur qui aime prendre soin de ses clients… ses sociétaires. « Ce qui est essentiel pour moi, confie Anne-Laure Bauchet, agent général, c’est de parfaitement connaître mes assurés. Je les accompagne tout au long de leur parcours de vie. Nous bâtissons une relation sur la durée. » En prenant en compte l’ensemble des problématiques qui se posent : la maison, la voiture mais aussi les enfants, la vie professionnelle, la mutuelle santé, la prévoyance… « Pendant la crise sanitaire, j’ai tenu à garder le lien, je suis restée en contact avec chacun de mes sociétaires, je les ai appelés, j’ai pris de leurs nouvelles, nous en avons profité parfois pour faire le point sur leur protection. » Anne-Laure Bauchet gère un portefeuille de dimension raisonnable – 117 sociétaires, essentiellement des particuliers –, ce qui lui permet d’être effectivement proche d’eux. Une illustration du slogan de la compagnie : « Mon assureur me connaît, et ça change tout ». La Mutuelle de Poitiers Assurances est, comme son nom l’indique, une entreprise mutualiste, qui n’a ni capital social, ni actionnaire à rémunérer.. « Je défends l’esprit mutualiste. Mes valeurs, ce sont la solidarité, l’humain, la bienveillance… Nous n’avons pas d’actionnaire à rémunérer, nous agissons dans l’intérêt premier de nos sociétaires. » Ce qui explique par exemple que les sociétaires se soient vu reverser 2 % de leurs cotisations en février, la mutuelle ayant réalisé des résultats satisfaisants du fait notamment d’un bon comportement routier de ses assurés. C’est en janvier 2019 qu’Anne-Laure Bauchet a intégré la Mutuelle de Poitiers, reprenant l’agence de Dijon. Elle rejoignait ainsi une entreprise âgée de plus de 180 ans qui compte près de 300 agences en France et protège plus de 470 000 personnes. « Depuis toute petite je rêvais de devenir assureur », confie l’agent général. Pas banal… mais au moins on ne pourra pas lui reprocher de ne pas avoir le métier rivé au corps. Après un BTS action commerciale en alternance, Anne-Laure Bauchet est entrée à la Maif – c’était en 1999, l’année de la tempête. Elle y est restée 18 ans, pendant lesquels elle s’est forgé une solide expérience. Après un bref passage dans une autre mutuelle, elle a repris l’agence dijonnaise de la Mutuelle de Poitiers, ouverte depuis 2014. Elle tient seule le bureau et est donc l’interlocutrice unique de ses assurés, de la découverte de leurs besoins au règlement des sinistres. Cette généraliste de la protection des personnes et des biens met un point d’honneur à trouver le contrat répondant exactement aux attentes de chacun. « Dans notre offre, nous avons par exemple des contrats pour couvrir les vélos et trottinettes électriques. À nos conducteurs, nous proposons d’installer dans leur voiture un boîtier qui évalue leur conduite. » Autrement dit, vous devriez trouver votre bonheur chez elle.

7-9, place Darcy à Dijon
03 80 30 84 18
assurance-mutuelle-poitiers.fr

Partages

Vous aimerez peut-être aussi